Les étapes clés de la fabrication des parfums

12/08/2016

Les étapes clés de la fabrication des parfums

Le parfum est un univers qui nous fascine. En effet, bien qu’il s’agisse d’un produit de luxe à part entière, il est incontestablement celui qui s’est le plus démocratisé ces dernières années. Aussi, si nous en possédons tous au moins un ou deux flacons, peu de gens savent réellement comment ces petits bijoux olfactifs sont fabriqués. Nous avons donc décidé de vous éclairer à ce sujet en vous dévoilant les multiples techniques de fabrication de vos essences préférées

Le parfum, une question de créativité

Avant toute chose, il faut bien reconnaître que le parfum est une question de créativité. Avant même de se lancer dans sa réalisation, il faut déjà commencer par avoir une idée de sa composition. C’est là qu’interviennent les plus célèbres nez de la planète. Ces professionnels sont spécialisés dans les odeurs et sont capables de mémoriser jusqu’à 5000 senteurs différentes. À la fois artistes et chimistes, ils possèdent du goût mais aussi les clés pour assembler différentes odeurs jusqu’à l’obtention d’une composition équilibrée. En réalité, les parfums se composent de trois notes olfactives, évoluant de la note de tête vers la note de fond en passant par la note de cœur. Autrement dit, les parfums évoluent de notes légères et fraîches vers un fond plus prononcé et tenace. Ce mélange odorant regroupant trois familles est aussi appelé base parfumée.

La fabrication de la base parfumée

Une fois la recette définie, c’est le moment de passer à la fabrication même de la base parfumée. Néanmoins, vous seriez surpris d’apprendre qu’il n’y a pas une seule mais bien quatre techniques principales différentes pour concevoir un parfum. La distillation est un principe de chimie reposant sur la création de vapeur d’eau odorante obtenue à partir d’éléments végétaux. Celle-ci fonctionne grâce au mécanisme de la décantation, un système permettant de dissocier l’eau des composants odorants. L’extraction, quant à elle, est une méthode bien plus simple. Elle consiste à laisser infuser des matériaux végétaux dans de l’eau et du solvant. Une fois le solvant évaporé, il ne reste plus qu’à récupérer une sorte de pommade épaisse à diluer dans de l’alcool jusqu’à obtenir l’absolu. L’expression est également une méthode de fabrication de parfumerie. Elle est exclusivement réservée aux écorces de fruits. Celles-ci sont pressées, décantées puis filtrées. Enfin, sachez que certains parfums ne sont pas conçus à partir de matières naturelles mais que nombreux sont ceux qui se constituent de molécules synthétiques recréées en laboratoire.

La finalisation du parfum

Une fois ces différentes étapes réalisées, il convient d’ajouter la base parfumée à de l’alcool dans une cuve. En fonction de la concentration choisie, on y met également de l’eau distillée pour ajuster le degré alcoolique et obtenir ainsi un parfum ou une eau de toilette. Vient alors le temps de la macération. Celle-ci est une étape importante durant laquelle le mélange va se stabiliser. C’est là que le parfum va prendre toute sa puissance. En moyenne, cette étape dure une quinzaine de jours. Le mélange est ensuite refroidi pour éliminer les éléments qui pourraient venir troubler le parfum. Cette étape est appelée le glaçage. Le tout est ensuite filtré pour obtenir un jus parfaitement translucide. Enfin, vient le moment d’insérer la fragrance finale dans un flacon. D’ailleurs, ce dernier émane, lui aussi, de techniques de fabrication souvent colossales. Mais ça, c’est une autre histoire…

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.