Les couleurs correctrices pour un teint 0 défauts

05/10/2018

Les couleurs correctrices pour un teint 0 défauts

Si nous rêverions toutes d’avoir une peau de poupée au naturel, il faut bien reconnaître que le résultat n’est pas toujours à la hauteur de nos espérances… Une nuit agitée et des cernes font leur apparition ! Un repas trop gras et des petits boutons refont surface ! Le temps qui défile et le teint devient plus terne ! … Fort heureusement, pour lutter contre tous ces phénomènes, le maquillage fait de véritables merveilles ! Il permet de dissimuler tous nos petits défauts, y compris les premiers signes de l’âge. Parmi les produits les plus utiles de notre salle de bains, le correcteur fait des miracles ! Cependant, encore faut-il utiliser la bonne couleur pour obtenir un teint zéro défauts. Voici tous nos conseils pour ne plus vous tromper et choisir le meilleur correcteur.

Le principe des couleurs opposées

Tout d’abord, il est essentiel de connaître quelques notions de base pour mieux comprendre le fonctionnement du correcteur. Souvenez-vous, dans vos cours d’arts plastiques, vous aviez dû apprendre que les couleurs opposées se neutralisaient. À ce titre, le bleu efface le jaune, le rouge atténue le vert et le violet dissimule l’orange. Les retouches de maquillage à l’aide d’un correcteur fonctionnent exactement sur ce principe. L’idée est d’utiliser une couleur opposée à celle du défaut que vous souhaitez dissimuler. Ici, tout est une question de couleurs complémentaires.

Quand appliquer le correcteur ?

Le correcteur s’applique sur des zones précises du visage, directement au doigt ou à l’éponge. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il se dépose APRES le fond de teint et avant la poudre. Il permet d’adoucir le visage et de le rendre plus uniforme.

Quelle couleur pour quoi faire ?

Il vous reste maintenant à choisir la bonne couleur de correcteur. Si vous n’avez presque rien à cacher, vous pouvez tout à fait utiliser un correcteur chair. Qui plus est, ce produit peut également vous servir de base de maquillage, à appliquer par exemple juste en dessous de votre rouge à lèvres. Il en améliore la tenue et l’éclat. Le correcteur bleu, quant à lui, permet de raviver le teint terne. Il dissimule également toutes les petites taches sombres et les éruptions pigmentaires. Le correcteur vert est l’idéal pour dissimuler les rougeurs et les petits boutons. Le correcteur jaune cache le bleu. Autrement dit, il se destine aux cernes violacés. Enfin, le correcteur orange sert plutôt aux métisses et leur permet de dissimuler les poches sous les yeux.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.