Des poils incarnés? Venez-en à bout !

09/10/2016

Des poils incarnés? Venez-en à bout !

Lorsque vient l’été, les femmes aiment avoir des jambes impeccables. Pour ce faire, l’épilation est un allié incontournable. Oui mais voilà, des poils incarnés disgracieux viennent parfois ruiner tout le résultat. Ils sommeillent gentiment sous la peau et il est parfois difficile de les déloger, laissant alors des marques visibles à même vos jambes. Alors, focus sur l’ennemi numéro un de vos gambettes et, surtout, voici quelques méthodes pour vous en débarrasser.

Qu’est-ce qu’un poil incarné et pourquoi apparaissent-ils ?

Un poil incarné est un poil qui ne parvient pas à percer la barrière supérieure de votre peau et qui pousse donc en dessous de votre épiderme. Si celui-ci est disgracieux, il peut également s’avérer douloureux. Certaines fois, le cas est même plus grave et un poil incarné peut même devenir infectieux. Certaines personnes sont plus sujettes à ce phénomène. En effet, plus les poils sont frisés et plus ils sont des facteurs de risques. En effet, ils sont en général plus fins et ont donc plus de mal à percer le derme. De ce fait, ils sont des sujets idéaux aux mauvaises repousses. De même, l’épaisseur de la peau est un facteur clé. En effet, plus la peau est épaisse et moins les poils arriveront à la percer. Par ailleurs, l’utilisation d’un rasoir à deux ou trois lames est à proscrire lorsque l’on souffre de poils incarnés. En effet, ils ont tendance à dévier le poil de sa trajectoire, le faisant repousser à contresens et l’incarnant alors dans la peau. Enfin, l’épilation est également votre ennemie en la matière. Comme cette dernière a tendance à affaiblir le poil au fil des séances, celui-ci est moins costaud et n’arrive plus à percer le derme. Il pousse donc à l’intérieur de votre corps jusqu’à parfois créer un abcès.

Comment lutter contre les poils incarnés ?

Afin de lutter contre les poils incarnés, il est primordial d’avoir une bonne hygiène de peau. En effet, il faut absolument éviter d’étouffer les poils sous les peaux mortes ou desséchées. Un épiderme bien entretenu est donc la clé du succès. Pour ce faire, il convient d’hydrater la peau matin et soir chaque jour. De même, optez de préférence pour une crème à base de vitamines A qui a la réputation d’affiner le grain de peau. Les soins exfoliants sont également vos alliés. Ainsi, n’oubliez pas de réaliser un gommage au moins une fois par semaine, voir deux si votre peau n’est pas trop sensible. En général, l’idéal est de pratiquer ce soin la veille de l’épilation. Évitez également de maltraiter vos poils en vous rasant à la va-vite et oubliez les épilations à la cire. Préférez la pince à épiler ou l’épilateur qui ont tendance à respecter le sens de pousse de votre poil. De même, rasez-vous dans le sens de ce dernier et non en diagonale. Si malgré tout des poils incarnés subsistaient, exfoliez dans un premier temps la zone concernée et déposez une compresse d’eau chaude pour dilater les pores de votre peau. Ensuite, exercez une pression de part et d’autre de la zone du poil avant de retirer celui-ci à l’aide d’une pince à épiler préalablement nettoyée. Une fois le poil enlevé, n’oubliez pas de désinfecter la zone et faites attention à ne pas y aller trop brusquement de façon à ne pas vous faire de cicatrices. De même, pour les poils récalcitrants, n’hésitez pas à faire appel à un dermatologue.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.