Comment déterminer le sous-ton de sa peau ?Comment déterminer le sous-ton de sa peau ?

07/11/2018

Comment déterminer le sous-ton de sa peau ?

On parle souvent de carnation claire, moyenne ou foncée. Mais saviez-vous que la peau ne se détermine pas uniquement par cette particularité, mais qu’il existe une infinité de variations possibles… Parmi elles, les sous-tons, qui font qu’une peau claire sera différente de sa voisine, pourtant claire, elle-aussi. Voici pourquoi il est intéressant de déterminer le sous-ton de sa peau pour se maquiller et comment y parvenir.

 

La couleur de la peau, c’est ce qui fait de nous une personne à la peau claire, au teint mat ou à la peau noire : cette couleur de la peau peut varier dans le temps (en fonction de saisons ou de l’âge), puisqu’elle est principalement déterminée par le taux de mélanine qui se trouve dans les cellules à la surface de la peau. C’est pourquoi une personne qui a le teint clair bronze l’été ou qu’une peau mate connaît elle-aussi des variations saisonnières. Le sous-ton, quant à lui, est plus profond pour la peau et ne change pas réellement : c’est lui qui va donner sa nuance à la peau.

 

Parmi les sous-tons, on distingue les sous-tons chauds et les sous-tons froids, qui peuvent habiller n’importe quel teint : par exemple, il existe des variations sur la peau noire qui la font paraître bleutée, dans ce cas, le sous-ton est un sous-ton froid. A l’inverse, une peau claire peut avoir un sous-ton chaud : le sous-ton n’a donc aucun rapport avec la couleur de peau puisque tous les cas sont possibles !

 

Déterminer son sous-ton de peau est intéressant à plus d’un titre :
pour se maquiller, il permet de trouver les fonds de teint les plus adaptés (certaines marques proposant, par exemple, différentes nuances de beiges avec des sous-tons, par exemple, un sous-ton jaune ou un sous-ton rosé),

il aide aussi à déterminer la couleur de rouge à lèvres qui sied le plus à votre teint (les teintes rose fuschia qui est d’un sous-ton bleu ne vont pas à tout le monde !)
en matière d’habillement, déterminer le sous-ton de sa peau permet également de trouver les couleurs qui matchent le mieux au teint : c’est ce que l’on fait presque instinctivement quand on porte un vêtement qui « nous va bien au teint ». Vous remarquerez ainsi qu’un pull jaune moutarde vous va mieux au teint qu’un chemisier bleu pastel !

En matière de maquillage, les marques classent les sous-tons en trois grandes catégories : les sous-ton froids (rose, rouge, bleu), les sous-tons chauds (jaune, doré, cuivré) et les sous-tons neutres qui sont un mélange des deux précédents.

 

Comment procéder pour connaître le sous-ton de sa peau ?

 

– Empiriquement, vous savez ce qui vous va mieux au teint : pas question pour vous de mettre un pull rouge qui jure avec votre visage alors qu’un pull jaune vous illumine le teint. Mais d’autres indices permettent de trouver également les sous-tons de sa peau facilement…

 

– Regardez l’intérieur de votre poignet et la couleur des veines apparentes :
Des veines bleues ou violettes, le sous-ton de votre peau est froid
Si à l’inverse elles vous semblent plutôt vertes, le sous-ton est plutôt chaud.
Si vous n’arrivez pas à trancher, il y a des chances que le sous-ton de votre peau soit neutre.

 

– Observez quel type de bijoux vous met en valeur :
si c’est l’or, pas de doute, le sous-ton est chaud,
si c’est au contraire l’argent, le sous-ton de votre peau est froid,
les deux vous vont (chanceuse !), le sous-ton est donc neutre !

 

Enfin, envelopper vous le visage dans un linge blanc et voyez les couleurs qui semblent ressortir :
si votre peau semble avoir des reflets roses voire bleus (n’ayez pas peur !), c’est que le sous-ton est plutôt froid.
Si en revanche, votre teint vous paraît jaune, le sous ton est chaud
Et si vous n’arrivez pas à trancher, devinez… oui, le sous-ton est neutre !

 

Maintenant, vous êtes parée pour choisir votre maquillage en connaissance de cause !

 

La couleur de peau qu’elle soit blanche, ou noire c’est la teinte de la surface de votre peau (qui est déterminée par votre taux de mélanine) cette teinte peut être amenée à changer selon que votre exposition aux rayons UV , le sous tons lui ne change pas puis qu’il est inscrit plus profondément dans l’épiderme. Le sous-ton est donc une nuance de votre peau. Ils sont classifiés en trois grandes familles : froids, chauds, neutres.

Je vous recommande à toutes/tous de toujours faire référence au disque chromatique, cet outil permet de résoudre de nombreux casse-têtes colorimétriques. Il vous indique par exemple qu’il existe des couleurs chaudes et des couleurs froides et bien vos sous-tons de peau vont répondre à cette même catégorisation. On distinguera donc des sous tons chauds et des sous tons froids une catégorie intermédiaire a été créée pour les personnes qui sont entre les deux : Sous tons neutres.
Vous avez les sous tons froids si vous avez le teint rosé, rougeâtre ou bleuté.
Votre peau a des sous tons chauds si votre teint tire vers du jaune, du doré ou du cuivré. Si vous n’arrivez pas à vous décider entre ces deux grandes catégories alors vous avez probablement des sous neutres.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.