Quel eye-liner choisir ?

30/10/2018

Quel eye-liner choisir ?

Dans le famille du maquillage des yeux, je voudrais un eye-liner… Oui, mais lequel ? Pinceau, crayon, feutre, liquide ou pas, le choix est vaste… Voici un petit guide pour vous aiguiller dans votre choix.

L’eye-liner est sans doute le produit de maquillage le plus ancien (pensez aux yeux de Cléopâtre !) et le plus universel qui soit puisqu’on le trouve dans de nombreux pays et civilisations. Du côté du trait, il en existe presque autant de formes que de personnes qui l’utilisent ce qui rend le choix du produit d’autant plus cornélien. Que l’on souhaite un tracé net ou flouté, classique ou sortant des sentiers battus, il faut s’armer du bon outil.

 

Pour les débutantes, l’eye-liner feutre

C’est le produit le plus simple pour ne pas rater son trait de liner. Il se présente comme un simple feutre avec une pointe souple ou plus raide et permet d’effectuer un trait net et sans bavure. Il offre non seulement de la précision mais aussi de la durabilité au trait formé. Il s’applique en ras-de-cil de l’intérieur vers l’extérieur en épaississant le trait pour former la fameuse petite virgule qui rend le regard félin.

 

Pour les expertes, l’eye-liner pinceau

Sur tous les backstage de défilés, en coulisse des shooting, c’est lui que les make-up artists privilégient pour habiller d’un joli trait noir le regard des modèles. Précis, il permet d’obtenir un maquillage intense et bien net, pour peu que l’on maitrise son utilisation. Pour cela, on s’arme d’un pinceau fin mais spécialement dédié à l’eye-liner liquide et on utilise des produits fluides qui sèchent rapidement pour éviter que le trait ne s’effiloche sur les bords.

 

Pour un effet charbonneux, le crayon khôl

Que l’on soit débutante ou une as du pinceau, le crayon khôl est l’allié de toutes les situations. Bien taillé, avec une mine hyper fine, il permet de faire un trait de précision en ras-de-cil ; plus émoussé ou utilisé avec un embout estompeur, il permet de créer un halo autour du trait pour le flouter et créer le fameux smoky eyes qui fait la différence.

 

Côté couleur

Si l’eye-liner noir est une valeur aussi sûre que la petite robe noire et un beau rouge à lèvres rouge, on peut aussi varier les plaisirs pour certaines occasions. Les marques sortent régulièrement des tonalités d’eye-liners qui changent de l’ordinaire : du marron pour une alternative moins dure au noir, du turquoise pour l’été et un regard couleur piscine, du prune pour rehausser les regards clairs ou des couleurs festives, argenté, doré, bronze ou cuivré pour les grandes occasions, notamment lors des fêtes de fin d’année ! Avec comme seul mot d’ordre, s’amuser !

 

Pour une meilleure tenue

Pour optimiser la tenue de son eye-liner, on n’oublie pas de poser une base à paupières avant de préparer son trait et on peut également opter pour un eye-liner waterproof, qui permettra au trait de résister à tout, même aux larmes de joie jusqu’au démaquillage !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.