Filorga, la marque de soin qui fait parler d'elle

14/03/2018

Filorga, la marque de soin qui fait parler d’elle

Le vieillissement cutané est un phénomène naturel qui touche absolument chacun d’entre nous. S’il se caractérise par tout un tas de noms poétiques comme « les rides du lion, les plis d’amertume ou la vallée de larmes », il n’en est pas moins désagréable. Fort heureusement, les produits cosmétiques sont aujourd’hui nombreux à nous aider à faire face au relâchement de la peau. Marque de médecine esthétique, Filorga propose aujourd’hui tout un tas d’anti-âge d’exception. Cette marque révélée par Didier Tabary, aux commandes de l’enseigne depuis 2006, ne cesse de faire parler d’elle, et est en passe de devenir l’un des incontournables du secteur de la beauté.

Les débuts de Filorga

Tout commença en 1978 grâce à Michel Tordjman, un médecin esthétique français, passionné de biologie cellulaire. Il fonda son propre laboratoire nommé Filorga. Rapidement, il travailla sur une solution injectable dans les cellules de l’épiderme, dans le but de prévenir, ralentir et corriger le vieillissement cutané. Initialement, la marque Filorga ne s’adresser uniquement aux médecins esthétiques et aux dermatologues. Aujourd’hui, il s’agit pourtant du numéro 1 en polyrevitalisation et mésothérapie. Il fallut attendre 10 ans pour que Filorga développe sa gamme de produits. Tout commença par un soin de mésothérapie dont l’objectif était de revitaliser et d’hydrater les peaux fatiguées et en manque d’éclat. Cependant, à cette époque, Filorga ne travaillait encore qu’en B to B, c’est-à-dire avec les professionnels. Ça n’est qu’en 2007 que l’enseigne décida de lancer sa gamme à destination du grand public, en pharmacie.

Filorga, une marque ouverte au grand public

Chacun des produits Filorga s’inspire de la médecine esthétique. Les formules de ces soins ont simplement été modifiées pour s’adapter à une utilisation à la maison. Tous ont pour objectif de stimuler les différentes zones du visage et d’atténuer les rides profondes, de restaurer le volume de la peau et de prévenir le vieillissement cutané. Qui plus est, depuis janvier 2013, Filorga se distingue des autres enseignes par l’acquisition d’une nouvelle technologie : la photobiomodulation, qui permet la réjuvénation cutanée, mais aussi la prise en charge des vergetures ou de la chute des cheveux grâce aux lumières LED. Vous l’aurez compris, Filorga est sur tous les fronts et ne cesse d’innover. L’arrivée des produits TIME PEEL®, BRIGHT PEEL® et LIGHT PEEL® a également été très bien accueilli. Il s’agit des premiers peelings superficiels tolérés par les épidermes les plus sensibles.

À l’heure actuelle, l’ampleur du développement de Filorga dans le milieu cosmétique est tel qu’il représente 70 % de son chiffre d’affaires, contre 30 % seulement pour le secteur médical. Depuis dix ans, Filorga connaît une croissance fulgurante. Didier Tabary explique « La force de Filorga est d’être un laboratoire issu du monde médical. Nous nous sommes appuyés sur cet univers pour pénétrer le marché des cosmétiques ». Ainsi, Filorga s’appuyait sur une expertise solide et sur une image très professionnelle et rassurante.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.