08/01/2016

Comment se faire un beau regard de biche ?

« Biche, ô ma biche, lorsque tu soulignes Au crayon noir tes jolis yeux ». Le maquillage permet de sublimer la femme et de mettre en avant certaines parties du visage à l’image des yeux ! Ainsi un beau regard de biche est souvent le secret pour captiver les hommes lors d’une soirée ou d’un rendez-vous galant. Bien entendu il existe quelques secrets de maquillage afin de ne pas ressembler à un panda !

Le secret des yeux de biche

Pour réaliser un beau maquillage, outre des produits de bonne qualité vous devez prendre soin de votre visage. Pensez donc à l’hydrater régulièrement et à démaquiller tout en douceur le soir. En effet, inutile de mettre en avant les yeux si la peau est maltraitée avec des plaques de sécheresse ou des boutons ! Ensuite, soignez votre teinte et appliquez un anti-cernes afin de sublimer l’ensemble du visage. Pour des yeux de biches, c’est le moment d’appliquer un crayon khol de l’intérieur à l’extérieur. Attention à réaliser un trait fin et soigné, le look façon Amy Winehouse ne convient pas forcément à tout le monde. Pour les moins douées, c’est le moment d’utiliser un fard à paupière et de l’étirer au pinceau afin de sublimer l’œil. Coté couleur le noir, le marron et le bleu foncé demeure de bons choix.

Opter pour une bonne finition

Une fois l’œil travaillé, un peu de mascara permet d’ouvrir le regard. N’oubliez pas de soignez le sourcil et de rajouter un peu de crayon en cas de sourcil clairsemé. En revanche pensez à conserver une ligne de sourcils naturelle ! Pas question d’épiler et de briser la ligne des sourcils. Ensuite vous devez garder la main légère. Il est important de maquiller soit les yeux soit la bouche. Ajoutez simplement un peu de gloss ou un rouge à lèvre clair.

1 Commentaire

De Hosting .H, le 02/10/2016 à 5 h 32 min

Cote beaute du visage, il n y a rien de pire qu un regard eteint, fatigue. Contre cela, quelques astuces beaute et maquillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.