Maquillages faciles à réaliser pour Halloween

15/08/2018

Maquillages faciles à réaliser pour Halloween

La fête d’Halloween s’ancre peu à peu dans la vie festive des Français et chaque année, il faut rivaliser d’imagination pour trouver le maquillage idéal pour être celui qui marquera les esprits. Oui, mais vous n’avez pas l’âme d’un artiste et il faut que les choses soient faciles à réaliser… Voici quelques idées pour vous grimer en une créature surprenante à Halloween.

Matériel de base et accessoires indispensables

Pas besoin d’être make-up artist pour proposer un joli maquillage d’Halloween. Néanmoins, il va falloir penser à investir un tout petit peu… Faux sang, palette de maquillage proposant des fards très colorés (oubliez vos jolis nudes), lentilles de couleur ou mimant les pupilles d’animaux (chat), faux cils, paillettes (parce que même si on est monstrueux, il faut aussi briller, c’est la fête), de quoi améliorer la tenue de votre maquillage et le tour est joué… Du côté des accessoires, serre-tête permettant d’ajouter des oreilles ou des cornes, perruque pour tricher sur la chevelure, vêtements assortis, chapeau, bref, tout ce qui apportera une touche supplémentaire à votre look est le bienvenu.

Quelques idées faciles à réaliser

Le félin (chat ou tigre) : un serre-tête oreilles, un teint unifié par une base blanche, puis coloré dans un savant désordre pour figurer le pelage, des moustaches dessinées au khôl sur les joues, un petit coeur sur le nez pour mimer le museau du chat, un beau trait de liner et des yeux habillés de lentilles spéciales (pour imiter l’hypnotique regard du félin) et de faux cils, un rouge à lèvres rose et vous voilà parée. N’oubliez pas la queue pour finaliser votre déguisement !

La poupée (maléfique ou pas) : un maquillage nude classique pour lequel on ajoute de fausses taches de rousseur dessinées au crayon à sourcils marron (sur le nez, la base des joues, le haut du front), une bouche à croquer, des joues rosies à souhait et de grands yeux (faciles à agrandir à l’aide d’un crayon khôl blanc que l’on ajoute sur la muqueuse inférieure). Pour la coiffure, les couettes sont les bienvenues, arquées à l’aide d’une tige de fil de fer. Pour ajouter une touche creepy, quelques gouttes de faux sang au bord de la bouche, le long des yeux pour figurer des larmes de sang et le tour est joué.

Frankenstein : on s’arme d’une base de teint verte que l’on va poudrer pour figurer le teint cadavérique de la créature. Des faux cils (que l’on aura sacrifiés, en les coupant) posés à la va-vite pour un regard désordonné, de quoi camoufler la base des cheveux pour remonter le front (un collant et le tour est joué, puis on ajoute quelques faux cheveux sur ce front rehaussé), une bonne dose de correcteur pour gommer les sourcils naturels et en créer d’autres à l’aide d’un crayon à sourcils voire de faux cheveux pour des sourcils bien broussailleux. Pour l’arcade sourcilière, on en recréé une que l’on accentue, on enfonce les yeux dans les orbites en jouant sur les fards (un fard foncé pour donner cette impression). Enfin, on dessine grossièrement quelques fausses sutures que l’on agrémente d’un pansement, un peu de faux sang et le tour est joué.

Le diable : on mise tout sur le regard inquiétant et le teint rouge : pour cela, on pose des lentilles de couleur jaune, on enfourne la muqueuse de l’oeil d’un rayon rouge, on unifie le teint et on pose une teinte rouge sur l’ensemble du visage, on creuse les joues à l’aide d’un crayon noir que l’on estompe (pour faire comme un contouring sur un teint rouge) et on ajoute un rouge à lèvres rouge noir. Côté accessoire, deux petites cornes en serre-tête, un total look noir, un trident rouge et vous voilà maître de l’Enfer !

Retrouverez plus d’idées de maquillage d’Halloween.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.