Le micro-blading, qu’est ce que c’est ?

31/10/2018

Le micro-blading, qu’est ce que c’est ?

Des sourcils parfaits, sans maquillage quotidien, telle est la promesse du micro-blading, cette tendance qui consiste à re-dessiner une ligne de sourcils parfaite.

Les modes se succèdent au pas de course et concernant les sourcils, la mode est axée sur un retour au naturel : plus ils sont épais, denses, drus, mais structurés, mieux c’est. De quoi s’en mordre les doigts lorsque l’on a cédé à la mode des sourcils finement épilés des années 90. Heureusement, outre le maquillage, il existe différentes techniques qui permettent de se faire un sourcil « on the fleek ». La plus prometteuse, le micro-blading a envahit les discussions des beautystas.

 

Qu’est ce que c’est le micro-blading ?

C’est une technique issue d’une tradition ancestrale asiatique qui consiste en un maquillage semi-permanent sur les sourcils, qui permet de les restructurer le plus naturellement possible. Différente de la technique du tatouage qui peut finir par se ternir ou virer de couleur à travers le temps, le micro-blading se pratique en « piquant » la ligne de sourcil avec une aiguille plate comme une lame (le mot blading vient de là), ce qui n’atteint pas les couches profondes de l’épiderme ni les bulbes pileux, n’altérant donc pas la repousse.

 

Comment se passe une séance ?

La technicienne commence par dessiner le tracé sur un sourcil nu pour bien délimiter les contours et avoir une trame pour travailler et bien sûr s’assurer que la forme convient à la cliente. Puis vient l’étape de pigmentation des couches supérieures, avec la lame composée de micro-aiguilles. Ce n’est théoriquement pas douloureux, mais des picotements peuvent être ressentis.

 

Combien de temps cela dure ?

La technique en soit va prendre moins de deux heures – si on inclut le temps de préparation avec le dessin à blanc pour bien dessiner le sourcil, mais les résultats sont durables dans le temps et sans virer : contrairement à un tatouage qui peut changer de couleur (virer au bleu ou au rose), les pigments utilisés, ici des pigments minéraux, ne fluctuent pas dans le temps et peuvent tenir jusqu’à un an et demi, sous réserve de bien faire une retouche un mois et demi après la première fois pour bien fixer les pigments.

 

Quel entretien ?

Dans les heures et jours qui suivent le micro-blading, il faut éviter de mettre quelque chose sur le sourcil, ne pas gratter, ne pas mouiller ou mettre de produit gras sauf ce qui a été indiqué par la technicienne qui a réalisé le micro-blading (il est parfois conseillé de mettre de l’Homeoplasmine, par exemple, pour éviter la formation de croûtes, mais c’est la technicienne qui vous conseillera). La teinte de départ est relativement foncée, mais elle sa s’estomper dans les jours qui suivent pour atteindre la teinte demandée et rester relativement pérenne dans le temps.

 

C’est pour qui ?

Pour toutes celles qui veulent étoffer leur ligne de sourcil, combler les zones du sourcil qui ont souffert de trop d’épilations, redessiner la forme d’un sourcil, etc. Toutes les couleurs de sourcils sont possibles, il ne faut pas hésiter à demander à la technicienne de voir ses réalisations en gage de confiance.

 

Combien ça coûte ?

Qui dit geste parfait et tranquillité dit qu’il faut y mettre le prix ! Comptez au moins 300€ pour des sourcils dessinés par micro-blading. Un petit investissement, mais un gage de qualité, plus besoin de vous maquiller tous les matins, vos sourcils seront parfaits !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.