Azzaro pour Homme

19/11/2015

Azzaro Homme, plus qu’un parfum, une légende

Né en 1978, Azzaro pour Homme est un parfum à base de fougère. Aussi, derrière ce trait de caractère banal se cache en réalité une référence absolue en termes de parfumerie masculine. Lors de sa sortie, ce parfum  créa un véritable raz de marrée. Cette vague olfactive renversa tout sur son passage. D’ailleurs, son créateur affirme qu’ « Un homme sur trois porte, a porté ou portera Azzaro Pour Homme ». Plus qu’une simple essence, il est l’incarnation d’un univers de séduction. Son odeur est on ne peut plus sexy et il dévoile un charme méditerranéen auquel les femmes sont incapables de résister. Qui plus est, ce jeune homme de bientôt 40 ans n’a pas pris une ride et son odeur continue de faire tourner les têtes.

L’histoire du mythe Azzaro

Le fondateur de la maison Azzaro, Loris Azzaro, à la fois couturier et parfumeur voulait créer un parfum « pour les hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes ». Ce dernier ne voulait surtout pas d’une Cologne et envisageait plutôt une essence de caractère. De plus, il l’imaginait de teinte ambrée, fidèle au Bourbon.  Le couturier qui a habillé les plus grandes stars comme Romy Schneider, Jane Birkin, Claudia Cardinale ou Nicole Kidman, était donc désireux de faire ses premiers pas dans l’univers de la parfumerie masculine. En effet, au sein de la maison, un parfum pour femmes  existait déjà. Il était sorti en 1975 en série limitée pour accompagner des robes du créateur. Aussi grâce aux parfumeurs Gérard Anthony de Firmenich et Martin Heiddenreich, le projet de Loris Azzaro fut concrétisé 1978. Ainsi, ces deux artistes vont composer  la première fragrance pour homme de l’histoire de la griffe italienne : Azzaro pour Homme était né. Pour Loris Azzaro, « créer un parfum, c’est créer une atmosphère, commencer une phrase que chacun poursuivra à sa manière ». Très charismatique, ce parfum a su, en une trentaine d’années, s’imposer comme une essence masculine de référence. Toutefois, sa composition a du être quelque peu modifiée en 2000, par rapport au règlement européen relatif au musc. La transition s’est alors opérée sous la houlette de Gericht Von Noten, déjà présent lors de l’élaboration, en 1978. Dès sa conception cette création de Loris Azzaro avait été pensée pour plaire aux femmes : son créateur avait l’intuition qu’elles l’achèteraient… pour leurs hommes ! A croire qu’il ne c’était pas trompé et c’est peut-être pour cette raison que le succès de ce parfum dure encore aujourd’hui.

La fragrance virile d’Azzaro contenue dans un verre de Bourbon

Plus qu’un parfum, Azzaro pour Homme, c’est un fantasme hormonal. Il incarne l’homme chic dans tout ce qu’il y a de plus sexy. Avec lui, Loris Azzaro a remporté son pari au-delà de toutes ses espérances. Pourtant, celui-ci offre des notes olfactives très classiques de fougère, souvent présente dans les fragrances masculines. Toutefois, celles-ci ont été retravaillées avec brio de sorte de faire d’Azzarro pour Homme un parfum mythique. Au départ, les effluves anisés du basilic se mêlent à la fraicheur hespéridé du citron. Ce parfum est alors très dynamique et ne manque pas de panache. Puis, le vétiver fait son apparition et se mêle à la mousse de chêne de façon à le rendre on ne peut plus frais et sensuel. Son fond, quant à lui, est plus boisé. Il dégage des essences d’ambre, de musc et de santal. Azzaro Homme est très texturé et apporte une réelle profondeur. Appartenant à la famille « fougère aromatique boisée », il a une senteur puissante qui met considérablement en avant toute la virilité de l’homme qui le porte. Toutefois, il reste délicat et sophistiqué et c’est là que réside tout son équilibre. Bien que très prononcée, son odeur convient alors à tous les types d’hommes et reste facile à porter en toutes circonstances.

Le design de son flacon, quant à lui, rappelle celui d’un verre de Bourbon. En effet, sa forme est carré et son verre est particulièrement épais. De même, il a cette couleur ambrée qui fait d’emblée monter la température. Au delà de mettre en valeur toute son élégance, sa forme est très pratique, assurant une bonne prise en main. Cet écrin semble bien encré dans le sol, à l’image des hommes qui savent ce qu’ils veulent. Ce flacon, dessiné par Pierre Dinand s’encre alors dans la plus pure tradition des codes esthétiques de l’époque. Sa typographie moderne et son architecture facettée en font, dès sa sortie, un parfum très contemporain.

La publicité très « hot » d’Azzaro

Aujourd’hui, faisant suite à Enrique Iglésisas, l’égérie du parfum Azzaro pour Homme n’est autre qu’Ian Somerhalder, le beau gosse de Vampire Diaries. A 35 ans, la star du petit écran passe désormais à la vitesse supérieure et devient l’incarnation même du mâle parfait. L’idée est alors de représenter l’homme Azzaro : un brun latino au regard ténébreux, à la fois affirmé, incorrigible et séducteur. Qui plus est, cet homme est conscient de son pouvoir d’attraction et joue sans retenue de sa sensualité. La publicité a alors été tournée dans le décor de rêve du lac de Côme en Italie. Ici, Ian Somerhalder joue les sex symbol et joue de sa prestance, relevée par un élégant smoking. L’acteur incarne à merveille le rôle du séducteur et parvient à prendre dans ses filets Ana Beatriz Barros jouant la créature incendiaire. Qui plus est, l’acteur interprête son rôle à la perfection et il semblerait bien qu’il s’agisse en fait de l’histoire de sa vie. En effet, dans la série Vampire Diaries, il exécute le rôle de Damon Salvator, un vampire suceur de sang dont le charme parvient à envoûter l’héroïne, Elena Gilbert. Ainsi, l’égérie Azzaro enchaine les conquêtes à l’écran mais pas seulement. En effet, il n’est pas en reste non plus sur le plan personnel et se vanterait même d’avoir un tableau de chasse bien rempli. Aussi, si Azzaro voulait véhiculer l’image d’un parfum qui plait « aux hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes » alors, il semblerait qu’il ait trouvé chaussure à son pied.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.