Comment éliminer les pellicules grasses et les pellicules sèches ?

11/11/2018

Comment éliminer les pellicules grasses et les pellicules sèches ?

Les pellicules sont un véritable fléau pour celles et ceux qui en souffrent : non seulement inesthétiques, elles sont également un signe de mauvaise santé du cuir chevelu qu’il convient de prendre en charge. Quelles sont les causes d’apparition des pellicules et comment s’en débarrasser ?

Les pellicules sont le signe d’un renouvellement accéléré des cellules superficielles du cuir chevelu : cette chute, au lieu de s’inscrire dans un cycle de 21 jours, s’accélère et revient toutes les semaines… Il en résulte une apparition de squames, les fameuses cellules mortes à la surface de la peau du cuir chevelu. Et donc à la naissance des cheveux et quand il y en a trop, sur les épaules ou le dos : pas vraiment sympa quand on aime porter du noir. Mais le problème n’est pas uniquement esthétique (https://blog.tendance-parfums.com/nos-10-conseils-beaute-hommes/) puisque les pellicules sont le signe d’une mauvaise santé du cuir chevelu, d’une mauvaise santé de l’épiderme à ce niveau là. En cause, une agression possible due aux produits utilisés pour sa laver les cheveux ou pour en prendre soin, ce qui est tout de même un peu dommage : en pensant faire du bien, on agresse son cuir chevelu qui répond immédiatement à l’agression.

Comment les traiter ?

Il existe différents types de traitements adaptés aux pellicules grasses ou aux pellicules sèches. C’est pourquoi il est important de bien différencier les deux.

Les pellicules grasses
Elles surviennent généralement sur les cuirs chevelus à tendance grasse en formant des plaques épaisses, qui se mélangent au sébum. D’aspect jaunâtres, elles se détachent difficilement du cuir chevelu, mais peuvent provoquer d’intenses démangeaisons, car elles sont un véritable nid à bactéries. Il est important de traiter le cuir chevelu car l’accumulation de ces pellicules et du sébum sous forme de plaque peut finir par étouffer le cuir chevelu et contribuer à la chute de cheveux.

Les pellicules sèches
Elles prennent naissance sur les cuirs chevelus normaux ou à tendance sèche. Elles sont petites, sèches et indiquent une desquamation intense du cuir chevelu : elles se détachent facilement du cuir chevelu et ce sont donc elles que l’on repère sur les épaules de nos pulls noirs. Il faut les traiter car elles sont disgracieuses et peuvent être le signe d’une affection dermatologique plus large (psoriasis ou eczéma).

Les traitements

les shampooings anti-pelliculaires qui visent à rééquilibrer le cuir chevelu : souvent à base de l’acide salicylique (par exemple pour traiter le psoriasis), de goudron minéral ou végétal aux vertus kératolytiques (qui auront pour effet de « dissoudre les pellicules grasses), de sélénium de sulfure pour les pellicules sèches ou de zinc pyrithione pour les pellicules grasses. A noter : pour celles qui préfèrent le naturel, il existe des shampoings aux huiles essentielles qui incorporent dans leur composition de l’huile essentielle d’eucalyptus, de genévrier ou d’arbre à thé aux vertus assainissantes.
Il existe aussi des shampooings gommants ou même des gommages du cuir chevelu, à utiliser toutefois avec modération pour ne pas entretenir le cercle vicieux de la formation des pellicules (le cuir chevelu, agressé, aura tendance à se former une nouvelle carapace de sébum et de pellicules pour se protéger).
Enfin, certaines marques incluent dans leurs compostions des actifs apaisants pour éviter les démangeaisons dues aux pellicules.

Dans tous les cas, pour calmer le jeu, il ne faut pas hésiter à passer à un shampooing moins agressif, comme ceux formulés sans sulfate, pour éviter leur réapparition.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.