Flacon Cristal L'Anémone 2016 de Lalique

02/12/2015

Flacon Cristal L’Anémone 2016 de Lalique

C’est en puisant ses motifs dans une faune et une flore sublimées que René Lalique, observateur passionné de la Nature, a su réinventer les arts du bijou et de la verrerie. Une source inépuisable d’inspiration pour la maison Lalique, qui cueille aujourd’hui dans le jardin imaginaire de son fondateur le thème du précieux flacon en cristal de l’Édition Limitée 2016 : l’Anémone.

Édition Limitée 2016 Lalique

Dessiné en 1922 par René Lalique, le flacon « Semis de Fleurs » prête à la nouvelle création sa forme sphérique, parsemée de fleurs concaves aux pétales finement rainurés. Le myosotis stylisé du modèle original y est remplacé par l’anémone. Un motif floral qui s’est souvent épanoui dans l’œuvre de l’artiste, séduit sans doute par la « majesté de la fleur ronde », comme l’écrivait la grande Colette au sujet de l’Anémone. Une fleur qui, dit-elle encore, « se déploie de toutes parts comme un parachute bien empoigné par le vent ». Qu’une brise suffit à écheveler – d’où son nom, qui provient précisément du grec anemos, « vent ». De cette corolle éphémère, Lalique fait une fleur de cristal éternelle.

Lalique Anémone

Pour créer cette précieuse Édition Limitée, véritable prouesse technique avec ses fleurs moulées en creux et finement détaillées, Lalique a sollicité tout le savoir-faire de ses artisans hors pair. Le flacon, réalisé grâce à la technique du soufflé fixe à la main, mobilise quatre maîtres verriers. Cueilli à 1150° C et mis en forme dans une mailloche en bois, le cristal est ensuite déposé dans un moule en fonte chauffé à 400° C, puis recuit pendant sept heures. Quant au bouchon, ce sont cinq maîtres verriers qui travaillent de concert pour le façonner, selon la technique dite du « pressé ». Les opérations de taille et de polissage s’exécutent à froid. Une fois que les motifs ont été polis-dépolis, chaque flacon est rodé, appairé et bouché à l’émeri, ce qui assure son étanchéité. Il est ensuite signé et numéroté. Traditionnellement baudruché et orné d’un fil d’or, ce Flacon Collection est logé dans un nouveau coffret décoré du motif de l’Anémone estampé, digne d’un écrin de Haute Joaillerie.

Selon la légende, la nymphe Anémone aurait été métamorphosée en fleur par une déesse jalouse. Elle y aurait perdu son parfum exquis. L’Edition cristal 2016 de Lalique de Lalique lui rend hommage dans un tourbillon soyeux de pétales de rose fruitée, de jasmin capiteux et de giroflée épicée. Soulevé par ce souffle floral, un nuage d’iris délicatement poudré nimbe la composition. En coeur, ce bouquet à la féminité frémissante s’égaye de notes enjouées, où une feuille de cassis au vert fusant relève une poire suave et une mûre à la douceur musquée. Ce sillage de fruits et de fleurs se pose sur un fond de vanille, de santal et de musc, aussi velouté qu’un pétale… ou qu’une peau de femme.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.