Hydrater sa peau ou la nourrir ?

28/10/2018

Hydrater sa peau ou la nourrir ?

On répète régulièrement que pour prendre soin de sa peau, il faut l’hydrater et la nourrir, ces deux notions se confondant parfois en une seule, que ce soit au niveau des soins corps  ou visage.. Pourtant, la nutrition et l’hydratation de la peau relève de deux réalités différentes qu’il faut appréhender pour une peau en pleine santé. Pour bien saisir la différence qui se cache derrière l’hydratation et la nutrition, utilisons une image simple, celle de l’eau et de l’huile… Pour la peau, l’hydratation consiste à apporter de l’eau, tandis que la nutrition revient à apporter de l’huile, des corps gras. C’est aussi simple que de comparer la soif et la faim. Partant de cette différence, les besoins de la peau en soin visage  peuvent varier selon le type de peau et selon la période de l’année.

 

Ainsi, pour mieux comprendre, un petit rappel rapide sur les différents types de peau s’impose.

 

On parle souvent de quatre grands types de peau, les peaux sèches, les peaux normales, les peaux mixtes et les peaux grasses. Les premières, les peaux sèches , sont généralement plus fines et se marquent plus facilement : ce sont des peaux qui manquent essentiellement de gras, de lipides donc et qui doivent être nourries ; elles peuvent aussi parfois souffrir d’une carence en eau et doivent donc aussi être hydratées ! Les peaux normales, elles, présentent un bon équilibre entre hydratation et nutrition mais doivent néanmoins être hydratées au quotidien, car la peau se vide, naturellement, de ses réserves d’eau chaque jour, surtout en vieillissant. Les peaux mixtes sont caractérisées par des zones grasses et des zones plus sèches et doivent donc être prises en charge par problématique. Les peaux grasses produisent, quant à elles, suffisamment de sébum (les lipides de la peau) donc n’auront pas besoin de nutrition mais peuvent, en revanche, être déshydratées, c’est-à-dire souffrir d’une manque d’eau, ce qui n’est pas forcément toujours correctement identifié.

 

Une fois la problématique posée, comment identifier les réels besoins de sa peau, en hydratation ou nutrition ?

 

En commençant déjà par identifier son type de peau, ce qui permet d’éliminer (ou pas) les besoins en lipides puis en observant la peau. Une peau qui manque d’eau – déshydratée – se marque plus facilement – ce sont les fameuses ridules de déshydratation, elle « accroche » aussi parfois le maquillage, par zones. Ainsi, une peau grasse peut être déshydratée tandis qu’une peau sèche peut être parfaitement hydratée. A contrario, côté nutrition, une peau grasse n’en aura jamais besoin puisqu’elle produit suffisamment de sébum pour se nourrir, tandis qu’une peau sèche nécessitera un apport régulier en lipides. Un diagnostic de peau peut être réalisé par des machines (en institut de beauté) qui aidera à caractériser le type de peau et les besoins pour mieux les appréhender. On résume ? Hydrater, c’est apporter de l’eau, nourrir, c’est apporter des lipides. Une peau sèche manque toujours de lipides, à plus ou moins grandes concentrations et peut parfois aussi manquer d’eau. A l’inverse, une peau grasse ne souffre jamais d’un manque de lipides, mais peut avoir une carence hydrique. Maintenant, la balle est dans votre camp pour prendre soin de votre peau !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.