Noir Premier de Lalique

21/11/2015

Lalique Noir Premier : La collection de parfums

En 2014, la prestigieuse maison parisienne Lalique a donné naissance à un ensemble de six fragrances toutes plus luxueuses les unes que les autres. Ces dernières retracent alors l’histoire de la marque et chaque flacon correspond à une date marquante de son patrimoine.

Noir Premier parfum

Ces parfums ont alors pour vocation d’être intemporels, comme des sortes de ponts entre le passé et le futur. Qui plus est, étant des essences unisexes, ils peuvent également se vanter d’être universels. Ce recueil d’essences est à mi-chemin entre une collection d’objets d’art et un assemblage de parfums. Il est très luxueux et digne de toute la renommée de la maison Lalique.

1888, L’or Intemporel, un parfum précieux

Acheter ce parfum

Avec cette création, Lalique met à l’honneur un métal précieux. Ainsi, une pluie de 24 carats semble s’être abattue sur son flacon. Le rendu est prestigieux et l’essence est alors contenue dans un écrin stylisé art-déco. En arborant fièrement ce nom très luxueux, Or Intemporel en deviendrait presque un parfum sacré. Il faut dire que l’enjeu était de taille puisqu’il s’agissait d’évoquer l’année 1888, date de la création de la maison Lalique. Son nom est, quant à lui, étiqueté avec une sérigraphie noire imprimée en or à chaud. Le capot est tout aussi envoutant puisque il adopte des airs de topaze montée en cabochon. Aussi, l’Or Intemporel incarne une véritable fascination et est un magnifique hommage au riche patrimoine de la maison Lalique. En outre, il évoque plus particulièrement le poinçon d’or déposé sur les créations issues de l’atelier de Renée Lalique depuis 1888. Il s’articule principalement autour du tabac et du café et est ainsi un parfum des plus additifs. A l’image de ce métal froid à la couleur ensoleillée, il joue sur les contrastes comme pour mieux nous fasciner. Son effet chaud-froid se traduit par la présence de cardamone, de muscade et de poivre noir. Son sillage, quant à lui, est plus vanillé et est souligné par un trait de patchouli.

1900, l’année de l’éclosion d’une Fleur Universelle

Acheter ce parfum

A son commencement, René Lalique ouvrit sa maison en tant que bijoutier. Toutefois, il atteint le sommet de sa gloire dans les années 1900. Cette date symbolise alors le moment où le créateur décida de se lancer dans le travail du verre puis du cristal. Il explora ainsi une nouvelle forme de création et vit alors éclore de nouvelles œuvres d’art telles des fleurs au charme irréaliste. Cependant, chez Lalique, ces fleurs se veulent intemporelles et universelles, à l’image des pétales magiques qui auraient éclos pour ne jamais se faner. Avec ce parfum, Lalique s’encre dans l’histoire et indique clairement que le temps n’a aucune emprise sur son prestige. Sa senteur est orientale et boisée. Fleur Universelle est un parfum particulièrement sensuel et puissant. Il conjugue les notes cuirées, fruitées et florales et nous les livre avec une parfaite harmonie. Très emprunt de l’univers des années folles, il allie des épices comme la cannelle aux effluves enivrantes du rhum. La senteur de Fleur Universelle évoquerait presque celle du sable chaud. Son immortelle se rehausse de poivre rose ou de l’éclat vert de la cardamome. Le sucre roux, quant à lui, viendra combler les plus gourmandes. Enfin, le tout s’achève par des accents vanillés, du réglisse, de la fève de Tonka, de l’Amaretto et du patchouli.

1905, une promenade au cœur des Terres Aromatiques

Acheter ce parfum

1905 est une année qui marque un tournant au sein de la maison Lalique mais aussi au sein de la parfumerie en général. En effet, auparavant, les parfums étaient contenus dans des fioles et l’on devait les transvaser dans des flacons de cristal précieux afin de pouvoir les utiliser. La parfumerie était alors réservée aux familles extrêmement aisées. Aussi, René Lalique va s’associer à François Coty avec pour seule idée en tête de la rendre accessible au plus grand nombre. Les deux visionnaires vont alors travailler ensemble pour créer des flacons en grande quantité et faire naitre la parfumerie telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ainsi, Terres Aromatiques a pour vocation de traduire cette rencontre des deux hommes. Sa senteur est très méditerranéenne et peut être vue comme un hommage aux origines corses du parfumeur François Coty. De même, il rappelle la Provence, lieu cher au cœur de la petite fille de René Lalique puisque c’est là qu’elle résida une grande partie de sa vie. Dans ce délicieux mélange, le thym se couple donc à d’autres senteurs comme l’ananas, le citron, le lavandin ou  la fève tonka. L’ensemble est très harmonieux et cette composition aromatique-boisée est particulièrement élégante.

1935, La Rose Royale, un parfum qui déménage

Acheter ce parfum

La première boutique Lalique se situait Place Vendôme à Paris. Quoi de plus logique me direz-vous pour un bijoutier ? Oui mais voilà, avec la diversification de ses activités, René Lalique a des envies d’ailleurs. Il décide donc de déménager au 11 rue Royale, toujours dans la capitale, entre la place de la Concorde et la place de la Madeleine. Le choix est stratégique puisqu’il s’agit de l’une des artères les plus prestigieuses de Paris. Aussi, ce lieu est devenu au fil du temps un endroit emblématique de la maison Lalique. Ce parfum de la collection Noir Premier lui rend alors hommage au travers de ses matières premières somptueuses. Tout le savoir-faire de la marque est bel et bien présent et cette composition olfactive est exceptionnelle. Son odeur revêt plusieurs aspects, tantôt boisée, tantôt florale ou encore fruitée.  On y retrouve notamment de la pêche, sublimée par l’absolu de rose. Le parfum de Rose Royale est à la fois complexe et raffiné. L’abricot s’associe à l’aspect poudré de la violette, au velouté du daim ou à l’exotisme de l’osmanthus. Le fond est, quant à lui, plus cuiré et son sillage sensuellement boisé.

1977, le Fruit du Mouvement et l’année du renouveau

Acheter ce parfum

1977 marque un tournant au sein de la maison. En effet, c’est cette année que Marie-Claude Lalique, petite fille de René Lalique, reprendra les rênes de la maison. Elle sera d’ailleurs la seule femme à occuper ce poste et fera ainsi souffler un vent de féminité chez Lalique, sans pour autant en modifier l’essence et les valeurs. En revanche, elle modifia le procédé de création et utilisa de la plastiline, une sorte de pâte à modeler, pour imaginer ses œuvres alors que son grand-père les dessinait. Marie-Claude s’inspirait le plus souvent de modèles vivants. Elle alla même jusqu’à s’acheter une colombe pour mieux étudier ses mouvements et les retranscrire dès ses premières créations en 1960. Ainsi, elle insuffla un élan de modernité chez Lalique et créa des objets comme étant de véritables Fruits du Mouvement. Aussi, ce parfum devait être tout en vivacité. Il s’agit alors d’un floriental fruité s’ouvrant sur une extrême fraicheur de mandarine allié au piquant du poivre noir. Le cœur, quant à lui, tourne autour du pruneau et dégage toute la sensibilité féminine. Enfin, le fond est plus oriental et se clos en délicatesse avec l’apport de jasmin.

1989, l’Elégance Animale au cœur d’un flacon

Acheter ce parfum

L’Elégance Animal dévoile la dernière fragrance de cette série. Il incarne toute la bestialité de la marque Lalique. En effet, dans toutes ses créations et tout au long de son histoire, la maison de création s’est toujours inspirée de la faune et de la flore pour créer de sublimes œuvres d’art. Aussi, lorsque Marie-Claude Lalique était enfant, elle se vit offrir une ménagerie de verre créée par les artisans de l’usine. Cela permit à la petite dernière de s’initier à la tradition familiale dès son plus jeune âge. Aussi, soucieuse de perpétuer les coutumes, elle créa, en 1989, une panthère. Tout en cristal, l’animal était comme saisi en plein bon et semblait alors figé dans cette position pour l’éternité. L’œuvre était criante de réalisme. La Panthère Zeila connut un incroyable engouement et fut le plus gros succès de la carrière de Marie-Claude Lalique. Aussi, avec le parfum l’Elégance Animale, il est question de traduire toute la vivacité et la prouesse technique de ce bijou créatif. L’Elégance animale est donc un parfum puissant et sensuel. Ses notes cuirées se juxtaposent aux aspects floraux et fruités. L’essence présente alors une harmonie absolue et est tout en élégance. Le cuir y est présent du début à la fin. Qui plus est, il se mêle au safran et à la pêche. De plus, le géranium s’associe à l’aspect plus épineux de la rose. Enfin, le jasmin vient en rehausser la sensualité et le tout se clos sur le santal crémeux qui semble ne faire qu’un avec la peau.

La collection Noir Premier est donc un ensemble de parfums d’une grande valeur. Ces essences sont de véritables objets d’art et retracent alors l’histoire d’une des plus grandes maisons de création parisienne. Emprunte d’un grand raffinement, cette gamme de produits est conçue à partir de matières premières très nobles et le prestige de Lalique a ainsi trouvé une nouvelle façon de s’exprimer. Le résultat est hautement prestigieux, à la hauteur de nos attentes et surtout à l’image de la renommée de la marque.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.