Parfum d'Empire Tabac Tabou

20/09/2015

Le dernier Parfum d’Empire : Tabac Tabou

Après nous avoir fait voyager en Russie en 2005, en Turquie en 2006, ou encore en Corse en 2015, Marc-Antoine Corticchiato, nez de la maison Parfum d’Empire, nous emmène dans la Havane. Tout du moins, il nous propose avec sa dernière fragrance, un voyage dans le temps qui nous plongera au cœur de la culture ancestrale des Indiens d’Amérique. Ce séjour olfactif promet de nous surprendre par ses ingrédients peu communs qui lui donnent un côté à la fois très spirituel et puissant, faisant de Tabac Tabou un parfum de caractère.

Parfum d’Empire nous fait voyager

La nouvelle fragrance de Parfum d’Empire nous fait voyager, que se soit dans le temps ou dans l’espace. Ses odeurs de tabac nous emmènent en Amérique. Ses volutes lui donnent un côté très cubain et nous enivrent d’une odeur follement chaleureuse, à l’image de cette partie du globe. Comme le disait Gainsbourg, « Dieu est un fumeur de Havane ». En ce qui nous concerne, il ne s’agira pas de Dieu mais plutôt de chamanes. En effet, avant l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique, les Indiens utilisaient le tabac pour un bon nombre de leurs rituels sacrés. Alors à son heure de gloire, cet ingrédient était vu de façon bien plus noble qu’à notre époque. Les indiens utilisaient le tabac pour guérir, avoir des visions ou purifier les âmes. La fumée était alors un lien entre le ciel et la terre. Souvent utilisée lors des rituelles, elle permettait d’entrer en contact avec les dieux. En utilisant ce produit c’est un peu comme si le parfum retrouvait son sens originel, son sans sacré. D’ailleurs, tout cela est appuyé par l’étymologie du mot parfum qui vient du latin « Per fumare » qui signifie littéralement « par la fumée ».

Tabac Tabou et ses ingrédients de haute qualité

En ouvrant son cabochon, vous découvrirait la fragrance très marqué de Tabac Tabou. Parfum d’Empire nous invite alors dans un monde olfactif pénétrant de spiritualité. Il s’ouvre sur des senteurs moelleuses, pénétrantes et pleines de richesse. On y retrouve des odeurs de foin frais et de savane fauve. La délicatesse du narcisse vient s’ajouter à ce mélange très prononcé. De même, la sève verte, la fleur blanche et le cuir viennent sublimer son odeur déjà très caractérielle. Sa senteur et sa couleur de miel liquoreux, nous donnent l’impression qu’il aurait doré au soleil, un peu à la manière dont on sèche des feuilles de tabac.

Tabac Tabou est un parfum pour les initiés. Ces ingrédients sont très rares et le classe dans la lignée de parfums d’exception. En intégrant la collection permanente de Parfum d’Empire, il sera produit chaque année en quantité confidentielle et son étiquette mentionnera son millésime. Tel un grand cru dans le domaine viticole, les amateurs sauront le reconnaitre et l’apprécier à sa juste valeur. Comme tout produit rare et limité, Tabac Tabou pourrait bien être un parfum recherché et faire ainsi grimper en flèche sa côte de popularité.

1 Commentaire

De .X, le 18/06/2016 à 15 h 29 min

fantastique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.