Le parfum Climat de Lancôme

02/07/2016

Le parfum Climat de Lancôme

Climat, la caresse florale de Lancôme

Il y a des parfums que l’on ne se lasse pas de redécouvrir encore et encore. Climat de Lancôme est un de ceux-là. Il a été élaboré en 1967 et, bien qu’il ait été réadapté en 2005, il n’a absolument rien perdu de son charme vintage. Ainsi, on ne saurait aujourd’hui lui donner aucun âge. Il plaît tout autant aux femmes modernes et urbaines d’aujourd’hui qu’aux nostalgiques de la Haute Parfumerie traditionnelle. Alors, focus sur ce petit bijou ancestral mais universel signé Lancôme.

Lancôme et son roman devenu parfum

Avant d’être le nom d’un parfum, Climat était surtout le titre d’un roman. Cette histoire avait été écrite par André Maurois et éditée en 1928. En réalité, il s’agit même de l’œuvre de référence de cet écrivain. Aussi cet auteur disparut en 1967 et c’est ainsi que Lancôme décida de lui rendre hommage, en donnant le nom de son roman best-seller à son parfum. Ce qui fait la force de cette fragrance est incontestablement son universalité. En effet, il s’agit d’un jus très élégant, féminin et équilibré qui peut se porter en toutes saisons, en toutes circonstances, de jour comme de nuit. En outre, il possède de nombreuses facettes olfactives et se dévoile différemment en fonction des femmes qui le portent. Il libère une fraîcheur incisive et son apparente simplicité cache en réalité une importante sophistication. Ainsi, chaque femme peut projeter à travers lui une partie de sa personnalité. Il s’adapte tout autant aux différentes envies qu’aux multiples humeurs féminines. Si l’on considère tous ces éléments, il n’y a alors rien d’étonnant à ce que Climat ait une telle longévité et un tel succès.

La senteur végétale de Climat

Lorsque Lancôme décida d’élaborer cette fragrance, en 1967, la marque fit appel au parfumeur Gérard Goupy, un nez d’exception ayant également signé la création de Magie Noire et connu pour ses collaborations avec Cacharel. Ici, il a choisi d’opter pour un parfum frais et végétal. Climat est un jus aérien et très féminin. Ainsi, il explore une facette printanière et délicate émanant de la jacinthe et du narcisse. La rose, quant à elle, dévoile un romantisme élégant et très raffiné. Le jasmin vient alors enrichir le tout de sa richesse opulente et est contrebalancé par la légèreté aérienne du muguet. De plus, Climat contient l’un des ingrédients les plus nobles de toute la palette du parfumeur : l’iris. Celle-ci dévoile des tonalités poudrées proches de celle de la violette. L’ensemble est alors agrémenté de la luminosité de quelques aldéhydes. La tubéreuse vient ensuite renforcer la chaleur de Climat avant d’évoluer sur un fond plus boisé et dominé par le vétiver et la mousse de chêne. Enfin, Climat s’achève par une sensation particulièrement confortable et crémeuse émanant du bois de santal. De même, côté flacon, la simplicité et le raffinement sont de mise. Depuis 2011, celui-ci adopte une forme massive et géométrique, réinterprétation moderne et plus épurée d’un écrin dessiné à l’origine par l’artiste Georges Delhomme, au début des années 60.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.