Le parfum Coco Mademoiselle

15/03/2016

Le parfum Coco Mademoiselle

Coco Mademoiselle est en parfum qui fut créé en 2001. Aussi, il marque le lancement de ce que l’on appelle les « nouveaux chypres ». Autrement dit, il s’agit d’une nouvelle génération de parfums chyprés. Ces derniers sont plus floraux et fruités que leurs aînés. Ils sont plus frais et donc plus faciles à porter. Néanmoins, la plus grande légèreté ne fait pas de Coco Mademoiselle un parfum moins audacieux, au contraire. Celui-ci incarne à merveille toute la créativité de la styliste à qui il a emprunté le surnom, Coco Chanel.

Un parfum hommage à Coco Chanel

En 1984, le parfumeur Jacques Polge créa l’emblématique Coco. Ce parfum mythique était alors gorgé d’épices et d’ylang-ylang. En l’occurrence, il rendait hommage au goût de Gabrielle Chanel pour l’esthétique baroque et pour les senteurs d’Orient. Celui-ci se voulait d’une extrême sensualité. Cela lui valut de traverser les âges tout en étant particulièrement adulé des femmes. Néanmoins, les évolutions en matière de parfumerie ont donné envie à Jacques Polge de revisiter son essence culte et d’explorer des senteurs plus actuelles. Coco Mademoiselle n’est pas une déclinaison de son aîné. Il nous dévoile simplement une autre facette de la personnalité de Gabrielle Chanel. Il est question d’une femme désinvolte, libre et audacieuse. Si le parfum Coco nous présentait l’amour de la créatrice pour l’opulence et le baroque, il est cette fois question de son attrait pour les lignes pures, les contrastes graphiques, la simplicité et le blanc. En l’occurrence, Coco Chanel est considérée comme étant la créatrice ayant réconcilié l’élégance avec le confort. Aussi, c’est précisément cette image qui est dépeinte au travers du parfum Coco Mademoiselle.

L’apparente simplicité de Coco Mademoiselle

Bien évidemment, la simplicité de Coco Mademoiselle apparaît jusque dans son flacon. Celui-ci adopte la forme d’un carré de verre très épuré. Son cabochon, quant à lui, ne manque pas de raffinement. En effet, il est taillé comme un diamant. L’ensemble forme un écrin à mi-chemin entre la modernité et le classicisme. Enfin, sa teinte rose chair se veut particulièrement féminine. Côté senteurs, Coco Mademoiselle travaille le patchouli de manière moins terreuse. Il est ici plus subtil et soyeux. Ainsi, il semble gagner en noblesse et en raffinement. Cet ingrédient intense est alors associé au vétiver d’Haïti. Néanmoins, celui-ci est justement dosé et conserve une part très épurée. Les baies roses, quant à elles, viennent rehausser l’esprit velouté de la peau de pêche. Enfin, pour plus d’opulence et de féminité, des fleurs s’épanouissent en son cœur. Il s’agit notamment d’un absolu de rose et d’un jasmin travaillé avec légèreté. L’orange et la bergamote de Calabre viennent encore rafraîchir le tout tandis que la vanille et les musc confèrent à l’ensemble plus de profondeur.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.