Le parfum Eden de Cacharel

10/09/2016

Le parfum Eden de Cacharel

Eden de Cacharel, le parfum d’un paradis perdu

Dans le poème biblique d’Adam et Eve, le jardin d’Éden est un lieu planté par Dieu dans lequel les premiers hommes vécurent. Véritable bonheur terrestre, ce jardin était semblable à un paradis. Les hommes y vivaient en parfaite harmonie avec la nature. D’ailleurs, cette dernière produisait les fruits nécessaires à la survie des hommes et la souffrance et la mort étaient des notions qui n’existaient pas. Aussi, Cacharel a souhaité diffuser un peu de cette harmonie au creux de l’un de ses parfums. C’est ainsi que la maison élabora Eden, en 1994.

L’image poétique du parfum de Cacharel

Le parfum Eden est issu d’un monde imaginaire situé au confluent de la terre et des cieux. Il nous dépeint une image d’un jardin luxuriant source de bonheur et de plaisir. Aussi, tout en faisant écho à notre patrimoine universel, Eden nous offre une sorte de pause enchantée dans notre quotidien. Son flacon vert émeraude libère une sorte de bouffée d’espoir et laisse s’échapper un message de bonheur et d’optimisme. Eden se veut tout aussi universel que fascinant. Issu d’un paradis terrestre, il s’est aujourd’hui transformé en un paradis olfactif. Il dévoile une saveur stimulante et douce, issu de la nature, capable d’éveiller tous les sens d’un simple souffle. Avec lui, la diversité du monde semble évoluer en symbiose et nous offrir une harmonie parfaite. Néanmoins, ce jus reste assez initiatique et semble aussi captivant que les nombreux mystères de la vie. Il réunit de multiples sensations en un seul flacon : fraîcheur, sensualité, innocence… Un véritable tourbillon de fascination !

La senteur végétale de L’Eden

C’est au parfumeur Jean Guichard que l’on doit se parfum. Celui-ci est frais et sensuel et débute par un souffle pur, végétal et aquatique. Ce dernier contient du nénuphar, de la fleur de lotus et du jonc. De même, pour rester dans l’univers de l’eau, des fruits juteux et gourmands ont été ajoutés à cette envolée. On y remarque notamment la présence d’ananas et de melon. Puis, la candeur de l’Eden s’exprime avec sensualité via un souffle typiquement méditerranéen émanant de la fleur d’oranger. La violette, quant à elle, libère des notes poudrées et s’associe à la féminité du mimosa ainsi qu’à celle de la fleur d’acacia. Le tout devient ainsi de plus en plus vibrant et profond, s’habillant de patchouli. Enfin, Éden s’achève par un véritable élan de tendresse et de douceur contenu dans la saveur lactée du bois de santal. Néanmoins, Eden de Cacharel ne serait rien sans son sublime flacon. Celui-ci forme une sorte de gros galets d’opaline en rondeurs asymétriques. La surface de cet écrin fait quelques peu penser à du marbre mais le tout est coloré d’un verre fascinant. L’ensemble résulte d’un procédé de mixage de pigments exclusif. D’ailleurs, sachez que chaque flacon obtenu est unique et aucun ne délivre exactement la même harmonie. Il ne tient alors qu’à vous de trouver quelle pierre sera la vôtre…

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.