Les notes du parfum Chanel N°5

14/06/2016

Les notes du parfum Chanel N°5

Les parfums floraux sont de très loin la famille olfactive la plus importante de tout le secteur de la parfumerie féminine. En effet, ils sont décrits comme étant des jus particulièrement romantiques et élégants, couvrant à eux seuls des thèmes divers et variés. En outre, les fleurs peuvent se montrer tour à tour sensuelles, aquatiques, fruitées ou encore épicées. Les essences florales se déclinent donc en une multitude de sous-catégorie. Parmi celles-ci, on retrouve notamment les floraux aldéhydés, des créations fraîches et puissantes particulièrement en vogue jusque dans les années 70. Aussi, en chef de file de cette famille odorante, on retrouve notamment l’une des fragrances les plus célèbres de l’histoire de la parfumerie : l’emblématique Chanel N°5. Alors, que diriez-vous de faire un rapide retour sur sa création et sur l’étendue de sa composition ?

La création d’un parfum légendaire signé Chanel

C’est au cœur des années 20 que l’histoire de l’emblématique Chanel N°5 débuta. Celle-ci est l’œuvre de deux génies créatifs, à savoir Gabrielle Chanel, figure incontestée de la mode du siècle dernier, et Ernest Beaux, talentueux parfumeur d’origine russe. Gabrielle Chanel expliqua alors : « Je souhaite créer un parfum inimitable, un parfum comme on n’en a jamais fait, un parfum de femme, à odeur de femme. » Elle rajouta également dans son brief : « Je veux donner à la femme un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c’est-à-dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de rose, de muguet, je veux un parfum qui soit composé. » C’est ainsi qu’Ernest Beaux se mit à l’élaboration d’un jus hors du commun. Il utilisa les plus belles fleurs fraîches et y ajouta une overdose d’aldéhydes. Il proposa ensuite deux séries d’échantillons à la célèbre couturière. Celle-ci ne mit pas longtemps à choisir et opta pour le N°5. D’ailleurs, le hasard voulut qu’il s’agissait de son chiffre porte-bonheur. Par ailleurs, ce qui contribua grandement à renforcer la légende autour de cette fragrance est lié à la sublime Marilyn Monroe. En effet, lorsqu’en 1954 un journaliste lui demanda ce qu’elle portait pour dormir, cette dernière répondit : «Number 5, of course ! », la légende était née !

La senteur unique de Chanel N°5

Mais alors, que peut bien sentir ce parfum à la longévité exemplaire ? Chanel N°5 est un énorme bouquet de fleurs à la qualité incomparable. Celui-ci associe l’une des plus belles variétés de jasmin, en provenance de Grasse, à de l’ylang-ylang des Comores. Ce dernier donne à l’ensemble un côté plus chaud et exotique. Néanmoins, il est rafraîchi par la Rose de Grasse ainsi que par la limpidité du muguet. Le néroli, quant à lui, vient déposer sa luminosité rayonnante sur l’ensemble. Les aldéhydes y sont alors joués en surdose. Ils subliment cet ensemble de fleurs de leur énergie fraîche et soutenue. Enfin, Chanel N°5 repose sur un fond plus boisé à base de bois de santal de Mysore, de vétiver bourbon et de mousse de chêne. La vanille sublime l’ensemble de son exotisme suave et chaleureux. Le musc et la civette viennent alors achever cette composition d’un souffle particulièrement sensuel.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.