L’explosion des patchs cosmétiques

17/11/2018

L’explosion des patchs cosmétiques

Les patchs sont nés de l’industrie pharmaceutique qui a façonné cette nouvelle forme pour doser précisément les actifs médicamenteux là où il faut : l’industrie cosmétique s’en empare désormais pour soigner notre peau… Tour d’horizon.

C’est quoi un patch ?

Ils sont ronds, carrés, épouse ou non la forme du nez ou celle du front, voire des lèvres : eux ce sont les patchs cosmétiques, de petites pépites cosmétiques qui sont fabriquées en fibres non tissées et testées pour être parfaitement hypoallergéniques. Imbibés d’actifs cosmétiques divers et variés selon leur destination, ils libèrent leurs trésors une fois qu’ils sont en contact avec la peau. De quoi tenir facilement ses résolutions bien-être et beauté (https://blog.tendance-parfums.com/bonnes-resolutions-sante-forme-nouvelle-annee-2018/) avec un allié de petite taille à ajouter à nos trousses !

Que contiennent-ils ?

Formulés à base de substances actives telles que l’aloé véra, l’essence de lavande, la camomille, le bleuet, le charbon végétal, le thé vert ou encore le beurre de karité, ces patchs ciblent spécifiquement les besoins de la peau pour retirer les points noirs, lisser les rides et ridules, atténuer les poches et faire disparaître les boutons.

Comment ça marche ?

Une application à usage unique, une seule utilisation, tel est le secret d’efficacité de ces patchs qui trouvent leur innovation dans le monde de la santé. Initialement, les patchs utilisés dans le secteur de la santé permettaient d’apporter en un endroit précis une dose de médicaments pour soigner telle ou telle pathologie : addiction au tabac, problème cardiaque. Toujours utilisés avec succès dans le domaine de la santé, leur ingéniosité leur a permis d’être transposé au monde de la cosmétique. Ils tiennent soit grâce à leur pourtour adhésif soit par apposition d’un liquide (de l’eau, le plus souvent) qui sert de port d’attache au patch pour le visage. Une fois que le temps de pose est passé, on décolle précautionneusement le patch sans abimer la peau et on masse l’excédent de produit pour en tirer un maximum de bienfaits.

Les bienfaits ?

A condition de respecter scrupuleusement le mode d’application et la durée de pose, les patchs agissent en un temps record pour une efficacité non démentie : effet naturel et rapide garanti ! Les bienfaits sont multiples selon les besoins de la peau : en matière de soin, tout est imaginable ! Ce sont des soins flash à tester !

Pour quel(s) besoin(s) ?

Si on pense facilement aux patchs anti-points noirs ou à ceux qui visent à cacher un bouton disgracieux, il existe une multitude de patchs formulés pour les différents besoins de la peau : hydratants, régénérants, lissants, il en existe même qui sont spécifiquement dédiés aux zones du visage. Ainsi, il y a des patchs qui s’occupent de redonner au regard une meilleure mine, en decongestionnant cette zone ou en atténuant les cernes ou poches, tandis que d’autres servent à repulper le contour de la bouche. Il se murmure même que le corps devient le marché du patch : anti-cellulite, anti-rétention d’eau, ils deviennent aussi des alliés là où l’on en a besoin…

Pratiques, petits, discrets, imbibés de produits, ils s’emportent facilement puisqu’ils sont de véritables concentrés d’actifs réunis sur une surface minimale. On peut donc les loger facilement dans une trousse beauté, en voyage, pour rester fraîche, dans son sac, bref, partout où l’on en a besoin. Idéalement constitués pour les retouches beauté, les patchs sont parfaits pour se refaire une beauté en un éclair, avant une soirée, un rendez-vous galant ou un entretien professionnel.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.