Que penser des crèmes solaires bio?

04/08/2018

Que penser des crèmes solaires bio ?

Les cosmétiques bio ont le vent en poupe… Parmi les produits plébiscités par les beauty-addictes figurent les solaires, qui promettent des formulations plus saines tout en protégeant efficacement. Où en-est ton vraiment?

Les crèmes solaires conventionnelles contiennent des filtres contre les rayons nocifs du soleil permettant ainsi d’éviter coup de soleil et vieillissement de la peau : ces filtres sont pour la plupart chimiques, ce qui, pour les aficionados du bio, n’est pas la configuration idéale… Jusqu’il y a peu, seules quelques marques proposaient des solaires bio, les formulateurs peinant à produire des crèmes qui soient totalement protectrices… Mais ces dernières années, de plus en plus de marques ont réussi le pari.

La certification bio et les solaires

Pour être certifiées bio, ces crèmes répondent aux mêmes règles que les cosmétiques bio en général, c’est-à-dire être composées au moins à 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique (selon les labels les plus répandus, Cosmebio, Nature & Progrès, Ecocert). Exit donc les filtres chimiques, les parfums de synthèse et le cortège de molécules issues de la pétrochimie telles que silicones ou parabènes. En lieu et place, filtres minéraux (dioxyde de titane ou oxyde de zinc), huiles essentielles et huiles végétales (karanja, jojoba ou coco) , accompagnés d’un savant cocktail de vitamines pour la peau.

Ces crèmes sont-elles aussi efficaces que les crèmes solaires conventionnelles?

En théorie, oui, puisque les indices notés sur les flacons répondent à des normes européennes strictes délivrées après tests des produits. Aussi, si un produit est autorisé à afficher un SPF (Sun Protection Factor, l’unité de mesure de protection d’une crème solaire) de 50, c’est qu’il répond aux mêmes normes qu’un produit conventionnel affichant le même SPF (https://blog.tendance-parfums.com/protection-solaire-bronzer-toute-serenite/). Reste que peu de marques parviennent à un tel niveau de protection, proposant plus souvent des indices entre 15 et 30. Est-ce à dire que la protection des solaires bio est en deçà de la protection classique proposée jusqu’alors?
Non, si on n’oublie pas que les crèmes solaires ne font pas tout. En effet, que l’on soit en bio ou pas, il ne faut pas oublier les fondamentaux : porter un chapeau, ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes, ne pas exposer les enfants et renouveler sa protection solaire régulièrement, particulièrement après un bain de mer ou en piscine.

Le solaire bio, meilleur pour la nature?

Du fait de leur formulation privilégiant les filtres minéraux et le naturel, les crèmes solaires bio présentent moins de risques pour les fonds marins, notamment pour les coraux, qui sont de plus en plus dégradés compte-tenu de la prolifération du tourisme dans certaines zones. Cette idée fait néanmoins débat depuis que certaines études aient posé un doute sur leur totale innocuité.

Le solaire bio, pour qui?

Si les enfants de moins de trois ans ne doivent en aucun cas être exposés au soleil, les plus grands peuvent bénéficier d’une protection bio exempte de filtre chimique pour éviter les perturbateurs endocriniens. Les personnes allergiques peuvent également opter pour les produits bio de façon à limiter les risques liés aux produits chimiques.

 

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.