La pierre d’alun est-elle vraiment un déodorant naturel sans danger ?

11/04/2018

La pierre d’alun est-elle vraiment un déodorant naturel sans danger ?

Tout le monde ou presque a déjà souffert d’un excès de sudation et cela peut parfois mettre particulièrement mal à l’aise. Auréoles qui se dessinent sur les vêtements, odeurs désagréables, … La transpiration est un phénomène totalement naturel mais elle n’en est pas moins problématique. Pour pallier à cela, il existe tout un tas de déodorants sur le marché des cosmétiques. Oui mais voilà, bon nombre de produits sont réputés comme étant dangereux pour la santé à cause de leur composition. Depuis quelque temps, la pierre d’alun apparaît donc comme une solution naturelle alternative très plébiscitée pour prendre soin de vos aisselles. Mais est-elle vraiment efficace et surtout est-elle réellement sans danger ?

La pierre d’alun, qu’est-ce que c’est ?

La pierre d’alun est actuellement mise sur le devant de la scène et a le vent en poupe. Pourtant, il s’agit d’un produit qui est connu et utilisé depuis l’Antiquité. Elle est pierre naturelle à base d’aluminium et de potassium. Extraite normalement dans des carrières, elle est également reconstituée de manière synthétique par certains laboratoires. La pierre d’alun est un matériau naturellement astringent. Elle a la propriété de boucher les pores de l’épiderme et d’agir contre les glandes sudoripares. Par conséquent, elle réduit mécaniquement le flux de transpiration. Au même titre que les déodorants en spray ou à bille, elle doit être appliquée sur une peau propre et sèche. En revanche, il convient de l’humidifier avant utilisation.

L’aluminium contenu dans la pierre d’alun est-il dangereux ?

Comme nous venons de le voir, la pierre d’alun contient bien de l’aluminium. Or, ce sont précisément les sels d’aluminium qui suscitent l’interrogation quant à la dangerosité de nos déodorants. Alors, la pierre d’alun est-elle réellement sans danger ? Tout d’abord, à la différence des déodorants classiques qui contiennent du chlorhydrate d’aluminium, la pierre d’alun contient des sulfates d’aluminium. Qui plus est, sachez que notre alimentation contient aussi énormément d’aluminium. Les études en la matière n’ont pas réellement prouvé la toxicité de cet élément. Qui plus est, tout est une question de quantité. Or, lorsque l’on utilise de la pierre d’alun, il semblerait que la quantité de produit qui pénètre au cœur de notre peau soit infime. Pour l’instant, aucune étude n’a donc réussi à déterminer avec certitude un quelconque risque sanitaire.

L’incompatibilité de la pierre d’alun avec certaines peaux

Si la pierre d’alun est généralement très bien tolérée par notre corps, certaines peaux sensibles peuvent être incompatibles avec elle. La pierre d’alun apparaître parfois comme étant trop astringente et peut laisser survenir des irritations et des rougeurs. La pierre d’alun est particulièrement asséchante et rend l’épiderme plus rugueux. En cas d’incompatibilité, rassurez-vous, il vous suffit de repasser à votre produit classique pour retrouver des aisselles parfaitement douces en à peine quelques jours. La pierre d’alun est un matériau naturel généralement respectueux de notre organisme. Vous n’avez donc a priori pas grand-chose à craindre d’elle…

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.