Prévenir le masque de grossesse

04/11/2018

Prévenir le masque de grossesse

La grossesse est un événement dans la vie d’une femme qui lui fait subir de grands bouleversements. Au niveau beauté, il est souvent dit que les cheveux sont plus beaux, mais il arrive que cela se gâte au niveau du teint et qu’apparaisse ce que l’on appelle un masque de grossesse. Qu’est ce que c’est et peut-on l’éviter ?

Le masque de grossesse – ou de son petit nom scientifique le melasma – est une hyperpigmentation du teint qui apparaît au cours de la grossesse, généralement à partir du quatrième mois de grossesse, parfois plus tard.

 

Pourquoi ?

Le masque de grossesse n’est pas une fatalité même s’il touche de nombreuses femmes. Il est dû à l’augmentation très forte du taux d’estrogènes (une hormone spécifiquement féminine) qui entraine une augmentation de la synthèse de la mélanine, ce pigment qui nous donne un joli bronzage. A la différence près que dans le cas du masque de grossesse, ces pigments, qui viennent des mélanocytes, sont irrégulièrement répartis sur le visage : des taches apparaissent donc sur le front, les pommettes et le contour de la bouche, sous la forme de zones hyperpigmentées disgracieuses car irrégulières et marrons.

 

Qui cela concerne ?

En théorie, toutes les femmes sont exposées au risque de développer un masque de grossesse puisque les estrogènes connaissent un pic important et favorisent donc une hyperproduction de mélanine par les mélanocytes. Néanmoins, on constate généralement que les peaux claires sont un peu moins concernées par le masque de grossesse : son apparition dépendrait donc du phototype de la femme enceinte. Mais pas seulement. Qui dit taches de pigmentation dit soleil : les femmes qui vivent dans des milieux ensoleillés ou qui vivent leur grossesse pendant l’été ont plus de risque de développer un melasma. Enfin, une femme qui a déjà connu des grossesses antérieures a un risque plus élevé de développer un melasma si elle a déjà rencontré le souci aux grossesses précédentes.

 

Peut-on l’éviter ?

Il est possible de diminuer le risque de voir apparaitre un masque de grossesse en prenant quelques précautions, notamment avec le soleil : porter un chapeau, éviter les heures de soleil les plus fortes et toujours porter une protection solaire.

 

Comment s’en débarrasser ?

Lorsque le masque de grossesse commence à apparaître, prendre un maximum de protection vis à vis du soleil pour éviter que cet effet masque ne s’accentue. Si le mal est fait et qu’une hyperpigmentation est apparue, sachez qu’elle disparaît généralement à la naissance de l’enfant, et finit par s’estomper : cela peut durer jusqu’au 6 mois de l’enfant. Il arrive malheureusement des cas où la peau garde des traces de cette hyperpigmentation : dans ce cas, il ne faut pas hésiter à consulter un dermatologue qui pourra proposer un traitement à base de crèmes dépigmentantes voire un peeling qui permettra de faire peau neuve.

 

Après l’accouchement

Il ne faut pas baisser la garde car il arrive qu’un masque de grossesse apparaisse après la naissance du bébé tout comme les vergetures : mieux vaut donc continuer à protéger sa peau et à faire attention au soleil. Et dans tous les cas, on n’oublie jamais sa protection solaire, d’autant qu’un masque de grossesse peut toucher également les femmes non-enceintes voire les hommes !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.