Les quatre nouveaux parfums signés de la Maison Margiela

10/08/2016

Les quatre nouveaux parfums signés de la Maison Margiela

En 2012, la Maison Margiela fit beaucoup parler d’elle avec le lancement de ses parfums Replica. En effet, ces derniers avaient pour ambition de retranscrire des odeurs familières, résonnant avec notre imaginaire et évoquant le souvenir de moments chers à chacun d’entre nous. L’idée était ambitieuse et faisait alors naître un flot d’émotions : celle d’une balade au bord de l’océan, celle d’une barbe à papa ou encore celle d’un moment de flânerie au cœur d’un marché aux fleurs parisien. Aussi, en cette année 2016, la Maison Margiela a choisi de revenir avec quatre nouveaux parfums.

L’histoire de la Maison Margiela

Afin de mieux cerner la personnalité de ces quatre nouveaux parfums, il convient de mieux cerner l’âme de la Maison Margiela elle-même. Celle-ci a été fondée en 1988 par Martin Margiela et Jenny Meirens, des créateurs très atypiques et mystérieux. D’ailleurs, ces derniers ont toujours fui la presse et prônent l’anonymat. Ces couturiers sont particulièrement connus pour leurs vêtements aux coupes construites-déconstruites, leurs volumes oversize, leurs matières futuristes, leur monochromie et leurs nombreuses pièces insolites. En parallèle, de 1998 à 2003, Martin Margiela occupa aussi le poste de directeur artistique chez Hermès, ce qui contribua à élargir considérablement la notoriété de ce créateur. Ainsi, la Maison Margiela passa, en à peine six ans, de sept salariés à plusieurs dizaines d’employés. De même, de nombreuses boutiques au nom de la Maison Margiela ouvrirent dans les plus grandes capitales du monde. Aujourd’hui, la Maison Margiela appartient au groupe Diesel. Qui plus est, une page se tourna en 2009 avec le départ officiel de Martin Margiela. Néanmoins, l’équipe actuelle s’efforce de conserver l’âme d’antan atypique de cette grande maison connue pour sa singularité et son audace.

Les nouveaux parfums de la Maison Margiela

Les quatre nouveaux parfums de Maison Margiela s’inscrivent tous dans la collection d’Eaux de Toilette nommée Replica, inaugurée en 2012. Toujours évocateurs de d’odeurs familières, ils viennent compléter cette gamme déjà riche de saveurs. Dancing On The Moon est décrit comme étant un parfum aux accents orientaux. Across Sands, quant à lui, est un concentré de fleurs blanches. Soul Of The Forest est plus verte et végétale. Enfin, Flying est plus aérien et prend la forme d’une eau fraîche de type Eau de Cologne. Chacune de ces fragrances a la propriété d’être unisexe. La marque confie qu’il s’agit là d’une « approche non-conformiste des normes de genre dans la société ». Le tout s’insère dans un flacon typique de la collection. Il s’agit d’un écrin d’inspiration apothicaire, vêtu de noir et évoquant la tombée de la nuit. Ainsi, la Maison Margiela nous suggère que ces nouveaux jus se situent à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Le tout est même très avant-gardiste et prendrait presque des finitions à l’allure digne d’un film de science-fiction.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.