Tout savoir sur le parfum

28/03/2017

Tout savoir sur le parfum

Tout savoir sur le parfum est une ambition colossale ! En effet, celui-ci possède une existence pluri-centenaire et associe une infinité de matières premières. Qui plus est, le parfum est un produit qui se vend sur la planète tout entière. Aujourd’hui, on ne compte plus les marques de luxe désireuse de se spécialiser dans ce domaine. Pour autant, nous allons tenter ici de vous éclairer au mieux sur le sujet.

Le parfum en quelques chiffres

Le parfum est un produit ancestral dont les premiers vases servant à le contenir datent, selon les archéologues, d’environ 4000 ans avant Jésus-Christ. Aujourd’hui, sur 300 000 espèces végétales répertoriées par les botanistes, seul 400 environ sont utilisés en parfumerie. Néanmoins, d’autres ingrédients constituent nos saveurs odorantes. Certaines sont naturelles et d’autres sont synthétiques. Au total, il existe environ 6000 odeurs différentes à destination des parfumeurs et ces dernières servent à alimenter les 2570 points de vente de la parfumerie présents sur l’Hexagone. D’ailleurs, cela classe le secteur de la beauté comme étant le quatrième de l’économie française en matière de solde commercial. Pour vous donner un ordre d’idées, sachez qu’il se vend 152 000 flacons de parfum par jour en France, soit environ 1,6 bouteilles chaque seconde !

Comment sentir un parfum ?

Le parfum se décompose généralement en trois parties distinctes. Néanmoins, certains échappent à la règle et jouent sur deux accords ou s’affichent comme étant des soliflores. En général, le parfum débute par des notes de tête, plus légères et volatiles et apparaissant en premier. Leurs senteurs ne durent que quelques minutes. Celles-ci cèdent alors leur place à des notes de cœur, dont la senteur dure plusieurs heures et détermine le thème central du parfum. Enfin, les notes de fond prennent placent et constituent les éléments les plus lourds de la recette.

Comment sont confectionnés les parfums ?

La fabrication d’un parfum se déroule en quatre étapes distinctes. Dans un premier temps, le parfumeur commence à composer son mélange odorant et définit ses différentes notes olfactives. Il constitue ce que l’on appelle la base parfumée. Ensuite, il ajoute celle-ci dans une cuve d’alcool à laquelle est ajoutée de l’eau. La concentration en alcool varie en fonction du produit que l’on veut obtenir qu’il s’agisse d’une eau de toilette ou d’un parfum à proprement parler. Une fois ce mélange effectué, il est maintenant temps de laisser le tout macéré. Cette étape permet au parfum de gagner en puissance. En général, la macération d’un parfum dure une quinzaine de jours. Enfin, le glaçage marque la fin de l’opération. Il consiste à refroidir le mélange obtenu et à filtrer les éléments pouvant troubler l’aspect visuel du parfum. En d’autres termes, la parfumerie est un domaine nécessitant d’avoir des qualités artistiques mais également scientifiques. Un parfumeur doit ainsi posséder une certaine sensibilité associée à un goût prononcé pour la chimie. Voilà pourquoi il s’agit là d’un métier réservé à une élite que peu de personnes dans le monde peuvent se vanter d’exercer.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.