Est-ce vrai que nos cheveux s'habitue à un shampooing ?

11/01/2019

Est-ce vrai que nos cheveux s’habitue à un shampooing ?

On entend parfois qu’il faut changer de shampooing sinon, ils finissent par s’y habituer et le shampooing n’a plus d’effet… Alors mythe ou réalité ?

Vous l’avez enfin trouvé, le graal capillaire  ce shampooing presque miracle qui vous fait une chevelure divine : c’est lui et pour rien au monde vous n’en changeriez… et pourtant, peut-être que d’ici quelques mois, il ne vous conviendra plus … Oui, c’est triste, mais on vous explique ce qu’il en est vraiment…

Quel est le rôle d’un shampooing ?

 

Aussi trivial que cela puisse paraître, il est bon de rappeler à quoi sert un shampooing… C’est un produit qui sert à laver les cheveux, qui sont une matière morte (en effet, seul le bulbe capillaire est vivant, le reste est mort). Le shampooing sert donc à débarrasser la fibre capillaire de ce qui la salit : poussières, pollution, sébum, produits de coiffage, etc… Grâce à sa composition, il mousse, plus ou moins et retire ce qui ternit la fibre capillaire. Il n’est donc pas « techniquement » possible qu’un shampooing crée un phénomène telle que l’habitude sur une matière morte qu’est le cheveu.

Mais alors pourquoi les cheveux semblent s’y habituer ?

 

Ce ne sont pas les cheveux qui s’habituent au shampooing ! C’est juste le besoin du moment qui change : vous avez peut-être acheté ce superbe shampooing en été, ils vous convenait mais maintenant que c’est l’automne, vos cheveux semblent en souffrir. En réalité, c’est plus le changement de saison, de température, qui nuit à votre chevelure et votre shampooing n’y est pour rien !

Que faire alors ?

Il faut continuer de prendre soin de ses cheveux en les soignant régulièrement avec des soins adaptés et en fonction de la nature de vos cheveux et de la saisonnalité : il est évident qu’un cheveu agressé par l’eau de mer, la piscine et le soleil l’été a des besoins différents d’un cheveu libre comme l’air au printemps ou d’un cheveu étouffé sous les bonnets l’hiver : misez donc sur des produits complémentaires à chaque saison pour reconsidérer votre routine capillaire.

Et le shampooing ?

 

Le shampooing étant la base d’une routine capillaire, vous pouvez aussi en changer, selon vos besoins : une formule riche l’été pour compenser l’effet paille et asséchant du combo soleil et mer, une formule plus légère au printemps, une formule anti-chute au moment des changements de saison comme à l’automne pour compenser les chutes de cheveux saisonnières… mais dans tous les cas, il faut persévérer dans l’observance d’une routine capillaire avant de décréter qu’elle ne vous convient pas !

Adapter sa routine

 

Qu’on se lave les cheveux tous les jours ou pas, il ne faut pas oublier d’opter pour des produits capillaires doux qui n’agressent pas la fibre capillaire et qui ne l’alourdissent pas… et y ajouter, autour, des soins complémentaires, en avant-shampooing (huile, masque) ou après-shampooing (conditionneur, etc.) pour avoir un cheveu au top de sa beauté !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.