26/11/2018

quatre manières de porter du bleu sur les yeux

Le bleu est l’une des couleurs parmi les plus fréquentes portées sur les yeux : il y a l’art et la manière de le porter, mais il reste une couleur que toutes les femmes aiment utiliser en maquillage. Comment le porter sans faux pas ?
Le bleu est une couleur vibrante, lumineuse qui habille en un rien de temps le regard. Pourtant, on a toutes en nous le souvenir d’un aplat de bleu sur la paupière qui ne relève pas du meilleur effet. Comment, dès lors, utiliser cette couleur pour en faire un allié beauté ?

 

En matière de maquillage, le bleu est la couleur complémentaire de l’orangé… c’est donc une couleur qui met particulièrement en valeur les iris dont la teinte se rapproche le plus de cette nuance : logiquement, ce sont les yeux noisette, avec une pointe de doré, d’orangé, qui seront les plus susceptibles d’être magnifiés par le bleu. Néanmoins, le bleu peut faire merveille sur d’autres couleurs d’iris, si tant est que l’on sache le manier avec certaines précautions.
Sur les yeux foncés, marrons ou noirs, un aplat de bleu tranché met à merveille le regard en valeur : c’est encore mieux si la peau est foncée !
Sur les yeux bleus, il peut être utilisé en halo en utilisant des nuances très tranchées : un beau bleu électrique, un joli bleu des mers du sud tirant sur le turquoise ou un smoky eyes bleu marine…
Sur les yeux verts, le bleu doit se faire profond pour ne pas jurer avec la couleur de l’iris.
Voici comment l’utiliser…

En halo autour de l’œil… pour cela, on souligne le ras de cils avec une pointe de bleu azur avec un crayon que l’on estompe pour obtenir un halo diffus autour des cils… On peut éventuellement compléter d’un fard monochrome sans le faire trop monter sur la paupière : seul le bord de la paupière doit être ourlé de la teinte… L’idéal est donc de ne pas trop charger pour éviter le faux pas. On termine par une pointe de mascara pour faire ressortir les cils sur cette trame bleutée. Et on habille la bouche d’un rose tendre pour adoucir le visage.

 

En eye-liver : pour un côté rock, on n’hésite pas à tracer un trait d’un beau bleu électrique. Et c’est tout. On ne surcharge pas d’un fard, on termine par un mascara pour habiller les cils et c’est tout ! Le liner fait le reste ! Pas de rouge à lèvres ou alors dans les tons nudes, c’est l’œil qui fait le tout !

 

En smoky-eye : un beau bleu profond ou un marine et le tour est joué ! Un regard mystérieux, profond, moins dur que le noir, moins triste que le gris, qui donne un côté presque lumineux à ce côté un peu sombre. On n’hésite pas à ajouter une petite pointe de bleu très clair, lumineux au coin interne de l’œil pour apporter de la lumière au maquillage. Sur la bouche, les sis more !

 

En pointe sur les cils : l’idéal l’été, c’est de laisser le bleu sur la pointe des cils. Avec un mascara waterproof c’est mieux, comme ça, la couleur tient et l’on peut en profiter pour plonger dans le grand bleu…

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.