Invictus Aqua le nouveau masculin 2016

20/12/2015

Invictus Aqua le nouveau masculin 2016

Si l’on devait qualifier le parfum Invictus de Paco Rabanne, trois adjectifs nous viendraient immédiatement en tête : mythologique, athlétique et surtout incontournable ! En effet, dès sa sortie en 2013, Invictus a su s’imposer et a immédiatement séduit le cœur des hommes. Il s’est très rapidement hissé au sommet des meilleures ventes de parfums masculins et sa notoriété ne s’amenuise pas une seule seconde. Aussi, les inconditionnels de la marque seront ravis d’apprendre qu’une nouvelle déclinaison de l’essence verra le jour en 2016. Paco Rabanne s’apprête à lancer une version plus fraiche de sa fragrance star, nommée tout simplement Invictus Aqua.

L’élan de fraicheur proposé par Invictus Aqua

Invictus Aqua reprend toute la symbolique de ce héro invaincu. Son odeur reste typiquement masculine et virile mais se rehausse toutefois d’une bonne dose de fraicheur. Aussi, l’essence puise ce vent glacial au cœur d’un accord marin. Celui-ci était déjà présent dans la version initiale d’Invictus. Toutefois, il se rehausse désormais de la senteur végétale des feuilles de violette. De plus, son côté vivifiant lui vient également des tonalités hespéridées du pamplemousse et du yuzu. Cet agrume rare originaire de Chine et cultivé au Japon, de teinte jaune ou orangée, a une écorce particulièrement parfumée. Il libère alors des notes très zestées et toniques. De plus, Invictus Aqua est aussi quelque peu piquant et puise son caractère affirmé dans la puissance du poivre rose. Le tout repose alors sur une base plus boisée. Les bois ambrés lui donnent un air très sophistiqué et chaleureux. Enfin, la senteur intense de l’ambregris est alliée au bois de gaïc. Cet ingrédient noble est réputé pour sa solidité et incarne toute la force du héros. Aussi, il est un élément essentiel qui sert de base à tout ce parfum.

Paco Rabanne nous plonge dans l’envers du décor

Dans le premier opus d’Invictus, Paco Rabanne nous plongeait dans l’euphorie de la victoire. On y retrouvait le beau Nick Youngquest, égérie du parfum et rugbyman australien. Ce dernier était acclamé par une foule en délire et brandissait fièrement son trophée. Cette fois, l’ambiance est plus reposante. Rassurez-vous mesdames, le corps sculptural et le regard franc du beau sportif sont toujours de la partie. Toutefois, nous sommes désormais plutôt dans les coulisses du stade. Invictus entend encore clamer son nom mais le bruit lui parvient de manière plus étouffée. Il prend soin de lui et se délasse dans une eau glacée, en compagnie de naïades qui sont là pour le servir et rafraichir son corps encore brulant de l’effort. Côté flacon, les codes emblématiques d’Invictus sont également toujours présents. Il adopte encore la même forme et les parties grises jouent avec le contraste de son jus bleuté. La célèbre coupe dessinée par le designer Cédric Ragot change juste l’aspect de son verre. En effet, pour l’occasion, l’écrin d’Invictus dépose un léger voile givré sur ses parois. Le rendu est tout aussi élégant mais bel est bien glacial, tout comme son essence.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.