La déesse de Paco Rabanne

07/04/2016

La déesse de Paco Rabanne

Olympéa est le dernier jus féminin sorti par la maison Paco Rabanne. Celui-ci nous plonge dans un univers à part entière, directement issu de la montagne des dieux. La déesse Olympéa apparaît comme étant une Aphrodite des temps modernes, parfait homologue au héro masculin Invictus de Paco Rabanne. La belle est incarnée par la mannequin brésilienne Luma Grothe. Celle-ci arbore alors fièrement son parfum floral, oriental et boisé contenu dans un flacon semblable à une sculpture antique.

L’univers d’Olympéa

Olympéa est une essence qui semble bénie des dieux et qui flirte avec le mythe et la réalité. Aussi, c’est clairement cette image qui nous est dépeinte dans la publicité pour Olympéa. Cette campagne a été réalisée par Alexandre Courtès qui signait alors pour l’occasion sa quatrième réalisation pour Paco Rabanne. Telle une déesse, Luma Grothe il fait son apparition sur un char ailé à l’allure de bolide de dernière génération. Le décor se situe alors à la frontière entre la Grèce Antique et l’époque contemporaine. La belle brésilienne est absolument captivante. Son regard espiègle subjugue quiconque croise son chemin. Même les dieux eux-mêmes n’y résistent pas ! Le décor est planté : Olympéa n’est pas un parfum comme les autres, il est un jus d’exception.

L’odeur très féminine du nouveau Paco Rabanne

Côté senteurs, Olympéa a été imaginé par un trio de parfumeurs, à savoir les talentueux Loc Dong, Anne Filipo et Dominique Ropion. Tous trois ont alors élaboré un jus conjuguant à merveille la sensualité et la fraîcheur. La mandarine verte dégage d’emblée un parfum très vivifiant. Elle est alors relayée par des tonalités plus florales et aquatiques émanant de la fleur de gingembre et du jasmin hydroponique, une variété cultivée exclusivement dans l’eau. Un accord vanillé salé vient quant à lui rehausser le tout d’une pointe lumineuse et sensuelle. Olympéa est aussi magnétique qu’addictif. Il est alors sublimé par un sillage profondément intense, constitué de bois de santal et d’ambre gris.
Néanmoins, pour plus de fraîcheur, Olympéa se voit décliné depuis quelques semaines en une version Aqua. Celle-ci pourrait alors bien devenir votre meilleure amie pour l’été prochain…

Le flacon d’Olympéa

Imaginez-vous un instant, plongés au cœur des termes antiques. Là, sur une étagère de marbre rose, serait posé le sublime flacon du parfum Olympéa. Celui-ci a été dessiné par le designer Marc-Ange. À l’image de tout le reste, cet écrin se situe à la frontière du réel. Plus qu’un simple contenant, il est un véritable talisman associant les attributs intemporels du pouvoir à des codes art déco très forts. Son verre est teinté de nuances rosées et pastels. De même, des lauriers travaillés en godrons viennent l’encercler, imitant ainsi les ailes de la victoire, une symbolique antique par excellence. Le flacon d’Olympéa dégage une image de puissance. Il correspond alors à merveille à l’image d’une femme triomphante et séductrice. Son galbe est alors adouci par des formes féminines, et sa forme se joue tout en rondeur. Indéniablement, Olympéa est une déesse à laquelle on ne résiste pas et c’est un vrai plaisir de se laisser charmer par son odeur presque irréelle.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.